icône accueil culturebdicône accueil over culturebd
culturebd - La culture a son image

My Hero Academia - T1 : Izuku Midoriya : les origines

couverture de l'album Izuku Midoriya : les origines

Série : My Hero AcademiaTome : 1/10Éditeur : Ki-oon

Scénario : Kohei HorikoshiDessin : Kohei Horikoshi

Genres : Manga, Shonen

Public : De 12 à 17 ans

Prix : 6.60€

Voir la bande-annonce

La critique culturebd

Note culturebd4.5

Scénario

4.5

Dessin

4.5

Dans un monde où les super-pouvoirs sont devenus habituels, un jeune garçon rêve de devenir le plus grand des héros. Mais lorsque l'on ne possède aucune capacité particulière, la tâche s'annonce difficile. A moins d'une rencontre super-héroïque... L'auteur du manga Crazy Zoo revient avec un shonen plus assuré, tant au niveau du dessin que du scénario. A suivre de près !

L'humanité a évolué et, désormais, la question n'est plus de savoir si son enfant aura les yeux bleu ou marron, mais s'il pourra créer des flammes, faire de la télékinésie ou juste étirer sa langue à l'infini. A 14 ans, Izuku Midoriya rêve toujours de devenir le meilleur des super-héros, malgré un handicap de taille : il fait partie des rares personnes à ne posséder aucun « alter ». Mais une rencontre avec son modèle, All Might, héros légendaire dont la force n'a d'égale que sa générosité, va changer sa vie...

Présenté comme la relève de Naruto dans le cœur des fans de shonen, My Hero Academia a un défi pour le moins élevé à relever ! Kohei Horikoshi prouve que la comparaison ne lui fait pas peur et nous livre un premier tome dont le potentiel est certain. Un héros naïf, généreux et à la volonté implacable... la référence est évidente. Et, comme pour son prédécesseur, on s'attache immédiatement à ce garçon.

Côté dessin, on retrouve le style que l'on avait apprécié dans sa précédente série Crazy Zoo : une imagination débordante qui produit des personnages hybrides intéressants et étonnants, des jeunes héros tout en rondeur et expressifs, sans compter une légère obsession pour les oreilles de lapin. Mais entre les deux séries, quelle évolution dans la maîtrise du trait ! Il est plus affirmé, plus précis et harmonieux, comme dépouillé du superflu.

Ces premiers pas dans le monde super-héroïque sont donc plus qu'encourageants, série à suivre !

Pour aller plus loin

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants