icône accueil culturebdicône accueil over culturebd
culturebd - La culture a son image

Les 7 Princes et le Labyrinthe millénaire - T2

couverture de l'album

Série : Les 7 Princes et le Labyrinthe millénaireTome : 2/4Éditeur : Doki-Doki

Scénario : Yu AikawaDessin : Haruno Atori

Collection : Shojo

Genres : Manga, Seinen

Public : À partir de 12 ans

Prix : 7.50€

ma collection
ma wishlist

La critique culturebd

Note culturebd 4.0

Scénario

4.0

Dessin

4.0

L'exploration du château se poursuit, toujours sous la pression de la montée des eaux. Alors que l’on ignore toujours si Lawrence a survécu, les princes restants commencent à chercher l'identité du meurtrier qui se cache parmi eux, tandis que Titas s'évertue à chercher le trésor du palais. Un tourbillon de rebondissements pour cette suite de manga endiablée.

Notre vaillant groupe poursuit son exploration du mystérieux château qui le retient prisonnier sur une lancée toujours énergique. Les tensions qui s'éveillaient déjà dans le premier volet ressurgissent entre les protagonistes. Les alliances se forment mais la méfiance règne toujours.

Riche en avancées scénaristiques, ce volume nous lance sur la piste du trésor légendaire qui se cache dans le château. Convoité par certains princes, méprisé par d'autres, ce trésor se révèle déterminant pour le choix du futur empereur.

Ce deuxième tome répond vite aux questions qu’il pose. Les origines de Yuan, par exemple, s'éclaircissent rapidement et, bien que ces révélations ne surprennent pas vraiment, les mangakas ont la bonne idée de ne pas les faire trop attendre et d'y ajouter une touche d'humour rafraîchissante. Mais les mystères ne sont pas tous résolus ! On ignore encore l'identité de l'assassin d’Amadeus, tout comme celle des gardes du château...

Le dessin se montre plus dynamique que dans le précédent tome, sans perdre l'esthétique mise en place pour ce survival en costume : on y mêle froufrous et traits fins, mais aussi quelques scènes de combat et d'action.

Les coups de théâtre s'enchaînent dans ce deuxième volet, toujours palpitant. Reste à savoir si les mangakas parviendront à tuer certains de leurs personnages, tant elles semblent attachées à la petite troupe hétéroclite.

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants