culturebd - La culture a son image

Our Summer Holiday

couverture de l'album Our Summer Holiday

Éditeur : Delcourt

Scénario : Kaori OzakiDessin : Kaori Ozaki

Collection : Delcourt/Tonkam Shonen

Genres : Manga, Shonen

Public : Tout public

Prix : 7.99€

ma collection
ma wishlist

La critique culturebd

Note culturebd 5.0

Scénario

5.0

Dessin

5.0

L’été : saison des amours contrariés par le lourd poids du secret. Cette période, Kaori Ozaki la dépeint dans Our Summer Holiday, un shonen abordant de façon bouleversante les trahisons familiales.

A 11 ans, Natsuru débarque dans un nouveau collège, où il est appelé est à devenir une grande star du football. Du moins, c’était avant qu’il ne refuse les avances de la plus jolie élève de l’école... De toute façon, Natsuru s’en fiche des filles. A part peut-être Rio, une jeune fille de sa classe moquée pour sa grande taille et son air négligé. Arrivent alors les vacances, pendant lesquelles le collégien va se rapprocher d’elle et percer le mystère qui l’entoure.

En compagnie de Rio et Natsuru, on retombe dans l’insouciance des étés adolescents. On dessine, on joue au football, on se raconte des histoires d’horreur avant de dormir. Et quand ces joies simples ne suffisent plus à tromper l’ennui, nous voilà entraînés dans les parades estivales.

Dès les premières pages, Our Summer Holiday évoque une simple amourette qui bourgeonne au même rythme qu’un cerisier en fleur. Mais, alors que jeux de regards pudiques et balades bucoliques nous attendrissent, le charme se rompt et laisse entrevoir les lourds secrets qui déchirent Rio. Déployer de tels retournements de situation pourrait s’étaler sur une série entière. A l’aide d’une scénarisation bien ciselée, Kaori Ozaki, elle, s’est contentée de deux cent vingt-quatre pages.

Détournant subtilement les codes graphiques du shonen, l’auteure dresse le portrait d’une jeunesse tourmentée par les basses mesquineries des camarades et la lâcheté des adultes. Toutefois, même face aux dures réalités de la vie, les héros gardent la tête haute.

Car loin d’être infantilisant et pessimiste, Our Summer Holiday est un beau message sur une adolescence qui s’accroche aux espoirs d’une relation traversant toutes les tempêtes. Le tout raconté sans mièvrerie, mais avec une belle sensibilité.

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants

Commentaires et critiques (1)

Ce one-shot me tente bien...

Posté le 18/08/2017 à 12h47