culturebd - La culture a son image

Quantum and Woody Must Die !

couverture de l'album Quantum and Woody Must Die !

Éditeur : Bliss

Scénario : James AsmusDessin : Brian Level, Steve Lieber, Pere Perez

Genres : Comics, Humour

Public : À partir de 12 ans

Prix : 16.95€

ma collection
ma wishlist

La critique culturebd

Note culturebd 3.5

Scénario

3.5

Dessin

3.0

Quantum et Woody, deux demi-frères aux caractères diamétralement opposés, ont le plus grand mal à se supporter. Dotés de super-pouvoirs suite à un accident de laboratoire, ils sont forcés d’effectuer un rituel (« se klanguer ») toutes les 24 heures sous peine de se désintégrer. Leur cohabitation forcée donne lieu à toute sorte de situations cocasses et surtout à des aventures variées agréable à lire.

Il s’agit d’un recueil de courtes aventures indépendantes des deux compères. Les histoires sont inégales mais souvent désopilantes. Outre un astéroïde qu’il convient de désintégrer, nos deux compères découvrent également que leur bouc est enceint d’une entité extraterrestre inconnue. Plus tard, ils vont devoir affronter un mutant irradié dans un zoo ainsi que des paresseux qui portent des ceintures explosives.

Vous l’aurez compris, le scénario est avant tout le prétexte à enchaîner des situations improbables et des punchlines fracassantes. Les nombreuses références à la culture télévisuelle et populaire permettent aux deux frères, complètement irresponsables, de faire tourner en bourrique tous ceux qu’ils rencontrent. Seul bémol, la surenchère permanente dans la démesure fait parfois perdre le fil au lecteur.

Le dessin est assuré par deux dessinateurs aux styles très différents. Si Pere Pérez affiche un dessin classique et élégant, le trait de Steve Lieber est beaucoup moins précis. Son encrage, notamment, est très épais, ce qui rend parfois les personnages méconnaissables. Heureusement le découpage des planches très dynamique est toujours agrémenté de couleurs très simples, qui contribuent à mettre en avant l’humour de l’histoire.

Ce recueil d’aventures de Quantum et Woody s’avère agréable à lire, malgré son côté décousu. Il ne décevra pas les amateurs de la série et saura conquérir les lecteurs qui découvrent l’univers des deux frères.

Pour aller plus loin

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants