icône accueil culturebdicône accueil over culturebd
culturebd - La culture a son image

Orcs et Gobelins - T3 : Gri'im

couverture de l'album Gri'im

Série : Orcs et GobelinsTome : 3/3Éditeur : Soleil

Scénario : Nicolas JarryDessin : Stéphane Créty

Collection : Fantastique

Genres : Heroic fantasy

Public : Tout public

Prix : 15.50€

ma collection
ma wishlist

La critique culturebd

Note culturebd 2.5

Scénario

2.0

Dessin

3.0

Gri’im s’échappe de la geôle dans laquelle il croupissait depuis trente ans et part respecter une dernière parole, avant de s’éteindre. Dans la catégorie Orc, Nicolas Jarry pioche le féroce Gri’im, maudit par la magie et avide de régler ses comptes dans le Grand Nord. Accompagné du dessin écorché de Stéphane Créty, ce nouveau tome fait preuve de peu d’originalité et tourne rapidement à vide.

Rien de tel que trente ans de tortures et privations pour mettre un Orc en rogne. L’écorché Gri’im s’aventure dans le froid du Grand Nord pour clore la tragédie de sa vie. Sur sa route, il croisera le chemin d’un convoi d’humains avides d’or et d’aventures, mais également de créatures du passé, éveillées par l’Elfe bleu Lanawyn.

A l’instar du nom qu’il lui a donné, l’Orc de Nicolas Jarry sort tout droit d’un conte des frères Grimm, allant à l’encontre de Trolls et de vilain sorcier dont il cherche à se venger. Tentant de faire tenir beaucoup de personnages dans un one-shot à huis-clos, Jarry délivre un scénario qui tourne vite en rond. Ses inspirations évidentes, du Seigneur des Anneaux à l’Art de la Guerre que son Orc cite sans cesse, finissent par gêner la découverte de Gri’im, à l’histoire pourtant fascinante et au caractère bien trempé d’intelligence.

Côté dessin, les inspirations graphiques de Stéphane Créty sautent également vite aux yeux, comme sa tour de mage tout droit sortie du Seigneur des Anneaux. Donnant un style écorché aux traits de ses personnages, Créty offre des décors époustouflants et parfaitement colorés par Nanjan. Cependant ses scènes d’action manquent de clarté et il est difficile d’identifier clairement la foule de personnages imaginés par Jarry.

Gri’im est un Orc de contes de fées, féroce, intelligent, torturé et maudit par magie. Il est dommage que ce personnage de rêve déambule dans un scénario aux enjeux limités.

Pour aller plus loin

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants