culturebd - La culture a son image

Notre Amérique - T2 : Un printemps mexicain

couverture de l'album Un printemps mexicain

Série : Notre AmériqueTome : 2/2Éditeur : Futuropolis

Scénario : KrisDessin : Maël

Genres : Historique

Public : À partir de 16 ans

Prix : 16.00€

Voir la bande-annonce
ma collection
ma wishlist
série

La critique culturebd

Note culturebd 4.5

Scénario

4.0

Dessin

4.5

Julien Varin et Max Brunner ont survécu à l’enfer des tranchées, de part et d’autre de la ligne de front. Débarqués au Mexique après avoir échoué à détourner des armes, leur arrivée se déroule sous un déluge de feu opposant l’armée régulière à la solde du général Ortega avec les révolutionnaires sous les ordres du colonel Craven. Après Notre mère la guerre, le tandem Kris & Maël est bien parti pour explorer une autre page d’Histoire avec autant de verve et d’inspiration.

Ce deuxième tome s’ouvre sur l’image d’une jeune femme tenant contre elle un livre intitulé Gravir un volcan signé J. Torsvan. Visiblement cette séquence est postérieure aux événements de 1919. Le récit s’enchaîne alors aux dernières péripéties du volet précédent avant que nous la retrouvions sur un plateau de cinéma où John Bright, cinéaste américain réputé, est venu tourner un film tiré de ce roman. Il s’avère qu’elle est la fille de Julien Varin et de Tina, la compagne de Craven. Elle pense que c’est Torsvan qui a assassiné son père...

En bon photographe, Julien devient le témoin privilégié de la sanglante révolution mexicaine à laquelle prend aussi part le voisin américain pour maintenir le pouvoir en place pour ses propres intérêts. Idéalisme et aventure sont au cœur de cette saga que Maël illustre avec force et conviction. Sa belle palette de couleurs pastel sied à merveille aux ambiances et aux décors de ce pays écrasé par la chaleur et la poussière. Le contraste avec l’univers des tranchées de la Grande Guerre qu’il avait si bien restitué auparavant est saisissant. Il se révèle tout autant à l’aise dans ce nouveau registre.

Le scénario de Kris, solidement échafaudé, est empreint d’un lyrisme qui donne chair aux différents personnages. Dommage qu’il faille à présent attendre une année de plus pour connaître la suite de cette histoire !

Pour aller plus loin

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants