culturebd - La culture a son image

La Grande Aventure de Concombre - T1 : Le Royaume du Donut

couverture de l'album Le Royaume du Donut

Série : La Grande Aventure de ConcombreTome : 1/1Éditeur : Gallimard Jeunesse

Scénario : Gigi D. G.Dessin : Gigi D. G.

Genres : Heroic fantasy, Humour

Public : De 9 à 15 ans

Prix : 18.00€

ma collection
ma wishlist
série

La critique culturebd

Note culturebd 5.0

Scénario

5.0

Dessin

5.0

Qui a dit qu’un héros n’avait pas besoin de sa sœur pour pourfendre le mal ? La Grande Aventure de Concombre nous prouve le contraire, dans un premier tome terriblement drôle et fantasque !

Baguette usée et assiduité dans sa besace : Concombre est fin prêt pour étudier la magie à la prestigieuse Académie Puffington. Du moins, c’était avant que son père déjoue ses plans en lui demandant d’arrêter la reine Cordelia, qui menace les 7 royaumes du Monde des Rêves d’une terrible domination. Première mission ? L’empêcher de réveiller le terrible Chevalier Cauchemar. Mais le petit lapin a-t-il l’étoffe d’un héros ? Sur qui pourra-t-il compter ? Une Oracle des Rêves à la masse ou bien sa sœur Amande qui, bien plus hardie que lui, n’est pas autorisée à partir à l’aventure ?

Une chose est sûre, l’apprenti magicien aura besoin de courage et d’amis pour surmonter des aventures pimentées de rebondissements, mais aussi d’humour. Ses premiers pas dans Le Royaume de Donut nous régalent de dialogues et personnages rappelant l’absurdité hilarante d’un épisode de Kaamelott. Idéal pour arracher quelques fous rires et casser le grand sérieux des aventures chevaleresques. Sbires de la reine, soldats résistants, ou grizzly de la forêt, tous ont des allures de guignols à côté de Concombre et Amande, qui forment ensemble un duo espiègle et détonant.

Doux et rond, le dessin de Gigi D.G s’approprie à merveille leur côté décalé, ainsi que la galerie de grimaces et mimiques ponctuant les cases. Des clins d’œil graphiques au jeu vidéo donnent du pep’s aux scènes d’exposition. Le tout servi par une colorisation vive, qui rend justice à toute la fantaisie du récit.

Les premières aventures de Concombre sont une bouffée d’air frais dans la BD jeunesse, dont on ne peut qu’attendre avec impatience les prochains rebondissements et élans de rigolades.

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants