culturebd - La culture a son image

L'Aviateur - T3 : Les courriers du désert

couverture de l'album Les courriers du désert

Série : L'AviateurTome : 3/3Éditeur : Dargaud

Scénario : Jean-Charles KraehnDessin : Chrys Millien

Genres : Historique

Public : À partir de 12 ans

Prix : 13.99€

ma collection
ma wishlist
série

La critique culturebd

Note culturebd 4.0

Scénario

4.0

Dessin

4.0

Josef, alias Tanguy-la-Vie-Dure dans la série Tramp, a consigné sa carrière d'aviateur dans des carnets confiés à Yann Calec, le héros de la grande fresque sur fond de Marine marchande. Ce troisième tome nous renvoie illico dans la légendaire et passionnante épopée de l'Aéropostale. Un récit rondement mené et un dessin classique mais efficace sont de bon augure.

Lecteurs de Tramp, Josef ne vous est pas inconnu. On le surnommait Tanguy-la-Vie-Dure. Il a confié ses carnets à Yann Calec, le marin breton héros de la série Tramp. On l'a suivi début du XXe siècle en Afrique, puis dans la France des années folles. On le retrouve en plein essor de l'Aéropostale. Une aventure pilotée par Jean Mermoz, Antoine de Saint-Exupéry, Henri Guillaumet...

L'Aviateur est une série de belle tenue, agréable à lire, dans la pure tradition de Tramp. Au détail près qu'on vogue dans les airs au lieu d'avancer en mer. Ce troisième tome brosse une période mythique : l'Aéropostale, avec son lot de légendes et de panache. Jean-Charles Kraehn montre à quel point ses scénarios sont ciselés. Il faut dire qu'il a su se faire la main avec des séries de renom : Les Aigles décapitées, l'excellent polar Gil Saint-André...

Le dessin n'est pas en reste. Une pointe de classicisme, ce qu'il faut de suspense et une bonne dose d'aventure à rebondissement font de cet Aviateur un solide troisième tome. Les couleurs se fondent au sable des contrées éloignées et le bleu des ciels que seuls connaissent les hommes qui ont la chance de voler.

Gare à la série à rallonge. Quand on voit que Tramp a passé le cap des onze tomes alors qu'elle aurait pu s'achever bien avant sans rougir, l'époque n'est plus aux fresques interminables destinées à répondre à une exigence commerciale. Cette série volante devra juste savoir se poser à temps.

Pour aller plus loin

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants