culturebd - La culture a son image

Negalyod

couverture de l'album Negalyod

Éditeur : Casterman

Scénario : Vincent PerriotDessin : Vincent Perriot

Genres : Science-Fiction

Public : À partir de 16 ans

Prix : 25.00€

Voir la bande-annonce
ma collection
ma wishlist

La critique culturebd

Note culturebd 4.5

Scénario

4.0

Dessin

5.0

D'un côté, la ville dominée par « le réseau », de l'autre, des plaines immenses peuplées de dinosaures : au milieu, un berger qui rejoint la cité, décidé à venger la destruction de son troupeau. Et un bel album, fourmillant de références, qui en met plein la vue.

Jarri, un berger solitaire capable de communiquer avec les dinosaures, perd l'intégralité de son troupeau dans un accident provoqué par un camion-météo. Il se rend en ville pour prendre sa revanche et se retrouve mêlé à un groupe de rebelles hostiles au réseau, le système contrôlant les réserves d'eau et, par-là, l'humanité.

En quittant le désert et en se heurtant au monde « extérieur », Jarri symbolise l'éveil d'une conscience politique. L'histoire de Vincent Perriot sert de support à un propos écologiste sur le rapport à la nature mais aussi sur l'harmonie en général entre les êtres, qu'ils soient humains, animaux ou virtuels.

L'intrigue surprendra peu et le conflit entre rebelles et autorités aurait peut-être mérité d'être creusé davantage, mais cette BD ne laisse pas sur sa faim. Épique et gorgée de scènes d'action, elle régale par son cocktail de western et de science-fiction équilibré.

Surtout, il faut le dire : Negalyod, c'est beau. Le dessin très riche et son esthétique inspirée des arts océaniens se savoure, et les couleurs de Florence Breton, coloriste de Moebius, font vibrer notre fibre nostalgique. Relativement long, l'album laisse de l'espace aux décors. Le découpage et les larges cases garantissent un espace suffisant pour que le dessin puisse s'exprimer et que chaque nouvelle planche nous donne un peu plus le vertige.

Avec son intrigue soignée et son trait superbe, Negalyod rend hommage à ses maîtres et propose une plongée réussie dans une science-fiction réfléchie et immersive.

Pour aller plus loin

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants

Commentaires et critiques (1)

Quel graphisme et quelle colorisation !!

Posté le 08/10/2018 à 23h20