culturebd - La culture a son image

Le Cœur des Amazones

couverture de l'album Le Cœur des Amazones

Éditeur : Casterman

Scénario : Géraldine BindiDessin : Christian Rossi

Genres : Aventure

Public : À partir de 16 ans

Prix : 25.00€

Voir la bande-annonce
ma collection
ma wishlist

La critique culturebd

Note culturebd 4.0

Scénario

3.0

Dessin

5.0

Elles vivent en autarcie au cœur de la forêt, en communion avec la nature. Elles ont leurs rites, elles ont une reine, Penthésilée, âgée d’à peine seize ans. Mais surtout elles sont armées et savent se battre. Géraldine Bindi greffe l’histoire de ces Amazones sur la guerre de Troie et inspire Christian Rossi qui signe là le plus bel album de sa florissante carrière.

L’histoire débute alors que les Amazones s’apprêtent à célébrer la fête des fleurs. Elles vont s’emparer d’un groupe de guerriers grecs dans le seul but de procréer car le mâle sera ensuite tué. Et si l’enfant à naître est un garçon, il sera à son tour sacrifié. Mais lorsque Penthésilée entend parler du plus valeureux d’entre eux, Achille, elle n’a de cesse que de le mettre dans sa couche. Mais Eros n’a pas dit son dernier mot et va faire trembler sur ses bases cette société matriarcale dans ses us et coutumes.

L’ambitieux scénario de Géraldine Bindi, couvre près de 160 pages et par son thème, se révèle constamment en résonance avec les luttes féministes quant au statut de la femme dans une société dominée par les mâles. Si quelques textes récitatifs auraient pu être évités, certains dialogues allégés, pour ses premiers pas dans la bande dessinée, elle signe un récit fort en donnant chair et personnalité à toute une nuée de personnages auxquels on s’attache très vite.

Qui mieux que Christian Rossi pouvait illustrer aussi brillamment cette histoire ? Après avoir signé La gloire d’Héra et Tirésias sous la férule de son vieux complice Serge Le Tendre, il revient au péplum avec, cette fois, un trait plus réaliste. Traité au lavis dans des tonalités sépia, son dessin est bluffant. Pour mettre en relief certaines cases, il n’hésite pas à tracer certains décors détaillés à la plume sans y ajouter la moindre couleur. Esthétiquement, le résultat est simplement bluffant.

Pour aller plus loin

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants

Commentaires et critiques (1)

Très belle bande annonce.

Posté le 04/04/2018 à 21h26