culturebd - La culture a son image

La Tragédie Brune

couverture de l'album La Tragédie Brune

Éditeur : Les Arènes

Scénario : Thomas CadèneDessin : Christophe Gaultier

Genres : Documentaire BD, Historique

Public : À partir de 12 ans

Prix : 22.90€

ma collection
ma wishlist

La critique culturebd

Note culturebd 5.0

Scénario

5.0

Dessin

5.0

Xavier de Hautecloque, journaliste français, réalise plusieurs reportages sur l’Allemagne des années trente. De son voyage de fin 1933, il tire La tragédie brune qui décrit le glissement de l’Allemagne vers une dictature belliciste. Il paiera de sa vie d’avoir compris avant tout le monde le danger hitlérien. Adaptée en BD, son enquête résonne toujours comme un cri dans la nuit.

En 1933, le patron du journal Gringoire mandate Xavier de Hautecloque pour enquêter sur l’Allemagne nazie. A peine arrivé à Berlin, le grand reporter germanophile cherche à contacter ses amis berlinois mais il ne trouve que silence et porte close...

Thomas Cadène adapte sobrement le texte de Xavier Hautecloque. S’attachant aux faits et recréant l’enquête menée par le journaliste, il évite de juger cette période avec un regard contemporain qui sait que la guerre arrivera très vite. Le récit démontre aussi le système de pression et la mise sous tutelle implacable de tout un peuple par le régime nazi. Montrant l’ampleur de la répression, cette enquête indique que le peuple allemand lui-même est la première victime de ce régime... En fin d’album, on peut lire des extraits du texte original, glaçant de lucidité sur le régime qui se met en place.

Le dessin épuré de Christophe Gaultier joue essentiellement sur les visages et les silhouettes. Il maîtrise parfaitement le portrait en quelques traits, au point que la transformation des prisonniers des premiers camps de concentrations s’avère effrayante au premier coup d’œil. Le grand et maigre Hautecloque, impose sa présence grâce à son regard perçant, au centre de nombreuses cases.

Adaptation réussie d’un reportage coup de poing sur l’Allemagne Nazie, la BD La tragédie brune est à lire et relire pour ne rien oublier des mécanismes d'enrôlement.

Pour aller plus loin

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants