icône accueil culturebdicône accueil over culturebd
culturebd - La culture a son image

Montana 1948

couverture de l'album Montana 1948

Éditeur : Sarbacane

Scénario : Nicolas PitzDessin : Nicolas Pitz

Genres : Récit de vie, Sentimental

Public : Tout public

Prix : 19.50€

La critique culturebd

Note culturebd5.0

Scénario

5.0

Dessin

5.0

Le jeune David Hayden est confronté à une terrible histoire qui tourmente les adultes. Le père de David, shérif de son état, doit intervenir. Mais dans une petite ville ballottée par les silences et les affaires familiales, la marge de manœuvre n'est pas toujours commode. Un récit angoissant et saisissant.

David Hayden est le fils du shérif du Mercer County, Wesley, dans un Montana endurci et pittoresque d'après-guerre. La famille Hayden est bien connue des habitants : le grand-père de Davy était un shérif très influent avant de prendre sa retraite, tandis que son oncle Franck est un médecin renommé, héros de guerre bien apprécié. Mais la douce Marie, employée de maison sioux fort appréciée chez les Hayden, révèle bien malgré elle quelques sombres secrets qui rongent le comté : la cohabitation de la pieuse population avec les Indiens de la réserve de Fort Warren et ses tensions...

Le destin bouleversant d'une famille influente nord américaine ; les silences oppressants d'une génération responsable et respectable ; des jeux relationnels malsains dans une authentique loi de Far West... Cet album singulier et puissant les raconte au travers du regard d'un enfant, innocent observateur. Adaptation du premier roman de l'écrivain américain Larry Watson, le scénario de Nicolas Pitz permet à son dessin de prendre son envol.

Le travail graphique remarquable de cet auteur bruxellois offre des planches foisonnantes de détails. Dans cet environnement crédible et dépaysant, les figures représentent parfaitement les tensions entre communautés. Les regards des personnages interpellent tant ils sont profonds et expressifs, grâce à l'opacité des pupilles et l'habile dessin des sourcils... La coloration, quant à elle, respecte l'atmosphère si particulière de cette région frontalière du Canada.

Montana 1948 donne à voir une Amérique profonde, une population bien pensante qui préfère parfois se taire et ne pas voir. Une histoire oppressante pour une immersion au cœur d'un comté blessé. Poignant !

Pour aller plus loin

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants