culturebd - La culture a son image

Freaks' Squeele - Funérailles - T4 : Destruction Eve

couverture de l'album Destruction Eve

Série : Freaks' Squeele - FunéraillesTome : 4/4Éditeur : Ankama

Scénario : Florent MaudouxDessin : Florent Maudoux

Collection : Label 619

Genres : Aventure, Heroic fantasy

Public : À partir de 16 ans

Prix : 14.90€

ma collection
ma wishlist
série

La critique culturebd

Note culturebd 4.0

Scénario

3.0

Dessin

4.0

Quatrième tome de Funérailles, Destruction Eve s’écarte des aventures des frères jumeaux Scipio et Pretorius pour s’attacher aux aventures d’Eve, assoiffée de vengeance. Toujours situé dans le monde de Rem, un univers uchronique inspiré de la Rome antique, cet album qui s’éloigne encore un peu plus de la série mère Freaks’ Squeele, ravit, même s’il apporte plus de questions que de réponses.

Le scénario de Florent Maudoux prend le lecteur à contre-pied en développant un flash-back consacré à un personnage secondaire. Malgré ce parti pris surprenant, l’histoire de la jeune Eve qui abandonne sa maison pour rejoindre les troupes de Namor afin de venger son père est tout à fait passionnante. Accompagnée par deux de ses camarades, aussi jeunes et inexpérimentés qu’elle, Eve est faite prisonnière lors de la déroute de l’armée de Namor. Elle va finalement changer de camp et rejoindre les troupes de Rem où ses talents de cavalière vont se révéler précieux.

L’intrigue complexe de ce quatrième album exige une relecture complète des premiers albums. La construction de l’histoire peut effectivement dérouter le lecteur car la majeure partie du tome est consacrée à un flash-back. Cependant les dialogues ciselés, les nombreuses références à la culture geek et la folle originalité de cet univers déroutant constituent toujours l’excellente marque de fabrique de la série Funérailles.

Le dessin flamboyant et réaliste de Florent Maudoux met parfaitement en relief l’histoire alambiquée. Les scènes de bataille sont à couper le souffle tandis que les portraits des personnages sont précis et parfaitement maîtrisés. Les belles couleurs sépia s’avèrent également très réussies.

Cet album apporte de nombreuses réponses sur l’origine de personnages secondaires et la vie au sein des armées de Rem mais il ne répond nullement aux nombreuses questions sur l’intrigue principale. Après cette parenthèse, nul doute que de nouvelles révélations nous attendent dans le cinquième tome de la série.

Pour aller plus loin

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants