culturebd - La culture a son image

Echos graphiques - T2

couverture de l'album

Série : Echos graphiquesTome : 2/2Éditeur : Delcourt

Scénario : Dave McKeanDessin : Dave McKeanColoriste : Dave McKean

Collection : Contrebande

Genres : Documentaire BD

Prix : 29.95€

ma collection
ma wishlist
série

La critique Zoo

Note Zoo 5.0

Scénario

5.0

Dessin

5.0

Il y a 15 ans paraissait Échos graphiques, ouvrage de Dave McKean recueillant divers récits plus ou moins courts édités çà et là ou inédits. Un second volume vient de paraître, confirmant son génie...

Intelligente, sensible, intrigante, inventive... Les adjectifs pour décrire l’œuvre de Dave McKean sont si nombreux que nous ne pourrions pas les énumérer tous ici. On sait combien cet homme est polymorphe dans son art et ne cesse de dessiner, penser, chercher, expérimenter, dans un éventail de médiums qui nous laisse bouche bée d’admiration tant il semble exceller dans tous les domaines, sachant faire entrer en interaction le dessin, la photographie, l’écriture, la sculpture, la peinture, le travail infographique... afin de créer des narrations et des spectacles visuels magiques, irréels, faisant pourtant écho avec notre propre psyché. Ce nouvel opus d’Échos graphiques est une pure merveille, nous plongeant dans un labyrinthe de sensations où l’art est plus que jamais synonyme d’humanité, alliant poésie et lucidité crue.


Cabinet de curiosités

Il y a toujours de l’étrangeté dans les créations de McKean, mais celle-ci s’avère remarquablement éclairante dans sa manière d’aborder et de révéler l’être, à nouveau à l’œuvre à travers ces différents récits. Entre contes où un « narrateur-dieu » et un chat se racontent des histoires (l’influence de son compère Neil Gaiman est palpable), puissante transcription d’une enquête sur un scandale sanitaire en Chine, mises en abyme d’expositions narratives où œuvres exposées et photos des expos s’entremêlent, miniBD pour un CD, diptyques lavis/photos, projets privés très personnels, poignant roman graphique épistolaire résonnant avec un voyage côtier en Angleterre, hommage à Folon, transcription d’un rêve et autres curiosités, nous passons par toutes les émotions qui constituent l’artiste et nous renvoient à nous-mêmes. C’est toujours beau, fascinant, déstabilisant, donc passionnant : c’est du Dave McKean, sans aucun doute.


Pour aller plus loin

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants

Commentaires et critiques (1)

superbe.

Posté le 04/12/2018 à 13h29