culturebd - La culture a son image

L'incroyable histoire du Canard enchaîné ( édition 2018 )

couverture de l'album L'incroyable histoire du Canard enchaîné ( édition 2018 )

Éditeur : Les Arènes

Scénario : Didier ConvardDessin : Pascal Magnat

Genres : Humour

Public : Tout public

Prix : 22.90€

ma collection
ma wishlist

La critique culturebd

Note culturebd 4.0

Scénario

4.0

Dessin

4.0

Inspirant, fascinant, historique, irremplaçable... Les adjectifs ne manquent pas pour qualifier le volatile de papier à la plume assassine, roi de la gaudriole épris de justice. Avec L'incroyable histoire du Canard Enchaîné, retour en images, dans une synthèse savamment pensée, sur l'histoire du journal le plus libre de France.

Journal né en pleine Première Guerre mondiale, l'oiseau de mare a, depuis sa fondation, soif de liberté et d'indépendance, ainsi que la volonté d'être un vrai contre-pouvoir, le quatrième, celui qui surveille du coin de l’œil les trois autres. Il est le seul à pouvoir se targuer de ne vivre que de ses ventes et de faire trembler les politicards chaque mercredi. Construite sur une trame chronologique, cette BD permet de découvrir les fondateurs du titre ainsi que toutes les plumes et illustrateurs qui ont fait la notoriété de celui-ci. On y découvre aussi les affaires qu'il a dénoncées, d'hier à aujourd'hui (Ben Barka, Stavisky, Messmer, Karachi...), traitées sous l'angle humoristique.

L'ouvrage est truffé d’anecdotes, et la plupart des articles sont ponctués d’une image. Pas vraiment un dessin de presse au sens littéral, mais une illustration où le Canard joue le narrateur et se met lui-même en scène. A noter que cette nouvelle édition comporte 32 pages supplémentaires abordant l'élection de Macron, l'affaire Fillon (les costumes, l'emploi de son épouse) et les ennuis judiciaires de Sarkozy (Libye, sondages de l'Élysée...).

L'illustration chargée de couleurs et le trait appuyé font ressortir la patte irrévérencieuse qui a fait le succès du journal à travers l'aspect caricatural donné aux personnages, notamment quelques figures devenues des classiques, comme De Gaulle, Pompidou, Giscard ou Sarkozy.

Un ouvrage passionnant qui revient sur la fantastique histoire d'un journal centenaire, chantre de la liberté, qui préférera toujours « perdre des plumes que vendre sa peau ».

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants