culturebd - La culture a son image

Bonhomme

couverture de l'album Bonhomme

Éditeur : L'école des loisirs

Scénario : Sarah V.Dessin : Claude K. Dubois

Collection : Pastel

Genres : Récit de vie

Public : De 6 à 8 ans

Prix : 11.50€

ma collection
ma wishlist

La critique culturebd

Note culturebd 4.0

Scénario

4.0

Dessin

4.0

Aux éditions Pastel, l’album Bonhomme raconte avec à la fois réalisme et poésie le quotidien d’un SDF qui erre dans les rues. Ce livre subtil destiné aux enfants de 6 à 8 ans touchera aussi leurs parents.

Bonhomme a oublié son nom. Bonhomme est un SDF qui vit dans la rue. Il a faim et froid. Il mange dans les poubelles. Pour avoir un vrai repas, il va au centre d’accueil. Le problème, c’est qu’il faut donner son nom à l’entrée et Bonhomme ne se le rappelle plus. Ou peut-être plutôt qu’il ne veut pas s’en souvenir. Du coup, il préfère laisser sa place. Bonhomme prend le bus pour se réchauffer et s’abriter de la pluie. Mais bien vite, des gens entrent dans le bus. Bonhomme pue et il sent que tout le monde le regarde...

Le scénario de Sarah V. s’appuie sur des phrases et images très simples mais très évocatrices. La vie et le parcours de Bonhomme sont suggérés par des allusions et des images habiles qui confèrent une grande profondeur à cet album d’apparence naïve. Aborder un sujet grave et a priori destiné aux adultes permet à cet ouvrage, comme une boîte de Pandore, de traiter les thèmes de la misère, de la détresse, de la solitude pour finir sur une belle note d’espoir.

Le dessin au fusain de Claude K. Dubois apporte beaucoup de douceur à l’ensemble, même lorsqu’il s’agit de scènes tristes. Les couleurs très pâles, grises, ocre et rouges rapprochent cet album de la bichromie. Le trait rappelle l’esquisse mais les attitudes et les perspectives se révèlent à chaque fois parfaitement maîtrisées.

Cet album saura toucher les enfants et émouvoir leurs parents. Il permettra à tous d’ouvrir les yeux sur ces personnes invisibles qui peuplent les rues de nos villes.

Pour aller plus loin

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants