culturebd - La culture a son image

Le Kiéki des Monstres

couverture de l'album Le Kiéki des Monstres

Éditeur : Saltimbanque

Scénario : Céline PotardDessin : Sophie Lesdema

Genres : Documentaire BD, Fantastique

Public : De 3 à 8 ans

Prix : 12.90€

ma collection
ma wishlist

La critique culturebd

Note culturebd 4.0

Scénario

4.0

Dessin

4.0

De nombreux monstres sont cachés dans les doubles-pages. Les as-tu trouvés ? Les reconnais-tu ? Une loupe magique est là pour t’aider. Cet album ludique et documenté fait découvrir une foule de monstres de la culture occidentale : apprendre en s’amusant, un procédé toujours apprécié...

De nombreuses créatures se cachent dans les doubles pleines pages. Le lecteur s’improvise apprenti chasseur de monstres le temps d’une lecture... Et pour l’aider, un outil magique permettant de révéler des tracés noyés visuellement dans un foisonnement d’autres tracés sinueux rouges. Un procédé ingénieux et sans pitié pour les vilains individus qui pensaient s’en sortir...

Le Kiéki des monstres est plus qu’un album-jeu amusant et esthétique, c’est un véritable documentaire ! Céline Potard livre un pêle-mêle de monstres issus des contes de fées, du cinéma, en passant par la mythologie et la littérature. Les doubles planches exhibent six monstres connus, regroupés par thématiques telles que les monstres de la forêt ou ceux de la mythologie. La trame, très formatée, ne gâche rien du plaisir du jeu mais elle donne parfois l’impression d’une classification arbitraire... Cela demeure toutefois anecdotique au regard de l’intérêt documentaire de l’album, accessible à partir de six ans.

Sophie Ledesma insère les monstres dans des compositions dynamiques grâce à un précieux travail aux couleurs vives. Ses créatures sont « cachées » dans des zones bien identifiables mais elles demeurent quasi invisibles grâce à la couleur des tracés. Au fil des pages, pas de monstres effrayants, dégoutants ou débordants de saleté mais d’élégants et fins tracés qui dessinent les créatures, au sein de joyeux panoramas, dansants et colorés. Une belle impression de mouvement qui rend cet album décidément très ludique !

Le Kiéki des monstres livre en bonus quelques anecdotes sur le mode de vie ou l’existence de chaque monstre. De courts paragraphes qui en disent long sur la richesse du folklore !

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants