icône accueil culturebdicône accueil over culturebd
culturebd - La culture a son image

The Promised Neverland - T1

couverture de l'album

Série : The Promised NeverlandTome : 1/2Éditeur : Kazé

Scénario : Kaiu ShiraiDessin : Posuka Demizu

Collection : Shonen

Genres : Manga, Polar / Thriller, Shonen

Public : À partir de 12 ans

Prix : 6.79€

Voir la bande-annonce
ma collection
ma wishlist

La critique culturebd

Note culturebd 5.0

Scénario

5.0

Dessin

4.0

Emma, Norman et Ray pensaient attendre leur adoption dans un orphelinat de rêve, aimés par la gentille gouvernante qu’ils appellent affectueusement Maman... Du haut de leurs onze ans, ils découvrent qu’ils ne sont pas élevés pour être adoptés mais mangés ! Leur plan d’évasion prend doucement forme dans ce premier volume du shônen efficace qu’est The Promised Neverland.

Une bande d’enfants coule des jours heureux dans un orphelinat au quotidien bien réglé : repas savoureux, tests quotidiens en guise d’apprentissage et jeux sous le regard attentif de « Maman ». Le tableau idyllique se déchire lorsqu’Emma et Norman découvrent ce qui attend les enfants une fois « adoptés »... Ils ne se laissent pas abattre et feront tout pour s’échapper et emmener tous les pensionnaires avec eux !

Le scénario de Kaiu Shirai, une fois résumé, semble bien simple alors qu’il met en place, au fur et à mesure de ses premiers chapitres, tous les ingrédients d’une série addictive. Les révélations sont distillées avec soin et le suspense monte aussi vite qu’on s’attache aux personnages. Les nombreuses zones d’ombre promettent des volumes à venir du même niveau, qui scotcheront tout lecteur prêt à accepter des éléments de fantastique.

Le trait de Posuka Demizu allie bouilles enfantines adorables, bâtiments gothiques et méchants effrayants. Faisant oublier les décors une fois posés avec élégance, il sert avec efficacité l’action et les émotions des personnages, quitte à les déformer à outrance. Ses trouvailles pour représenter le macabre fonctionnent immédiatement, posant le lecteur dans les pas et l’effroi des personnages principaux.

The Promised Neverland lance une course contre la montre haletante, dont les ressorts psychologiques et les coups de théâtre n’ont pas fini de surprendre !

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants

Commentaires et critiques (1)

note de la critique de Titou666

Un manga dont l'univers joyeux et adorable devient noir et mystérieux, l' intrigue est distillé avec soin, tout prend un sens avec suffisamment d'ombre pour s'accrocher jusqu'à la fin de ce 1er tome et en redemandé encore!

Posté le 16/05/2018 à 16h30