culturebd - La culture a son image

Sous le ciel de Tokyo - T1 : Sous le ciel de Tokyo... Vol.1

couverture de l'album Sous le ciel de Tokyo... Vol.1

Série : Sous le ciel de TokyoTome : 1/2Éditeur : Delcourt

Scénario : Seiho Takizawa

Collection : Delcourt/Tonkam Seinen

Genres : Historique, Manga, Seinen

Public : À partir de 16 ans

Prix : 7.99€

Voir la bande-annonce
ma collection
ma wishlist
série

La critique culturebd

Note culturebd 3.5

Scénario

4.0

Dessin

3.0

Cet automne, les nuages s’épaississent comme la fumée des bombardiers dans Sous le ciel de Tokyo... Dans le premier volume de la série, Seiho Takiwaza nous plonge avec justesse et émotion dans le quotidien d’un couple japonais en plein conflit mondial...

Fin 1943. Trois ans après l’attaque de Pearl Harbor par l’ennemi américain, l’armée impériale japonaise rattrape doucement sa faiblesse sur le plan aérien. Parmi ses effectifs, il y a Shirakawa. Après avoir fendu de long en large le bleu azur du ciel, le pilote se retrouve muté au Centre d’essais de l’armée impériale. Une occasion pour lui de reprendre son ancienne vie à Tokyo, en compagnie de sa femme Mariko, qui reconnaîtrait le pas de son époux à des kilomètres...

Ce n’est pas la première fois qu’on voit un manga planter son décor dans le Japon en pleine Seconde Guerre mondiale. Entre Zipang et Gen d’Hiroshima, l’auteur Seiho Takiwaza place le premier volume de Sous le ciel de Tokyo..., qui explore un pays divisé entre le front et l’arrière. Au fil des pages, la menace des bombardiers font trembler les bols de soupes, les réunions stratégiques tutoient les promesses de mariage, la nervosité des pilotes côtoie la vie des femmes sans cesse menacée par les rafales. En bref, il s’agit d’une série où la peur de mourir cohabite avec la fureur de vivre. Un thème déjà abordé, mais qui dégage une émouvante philosophie.

Pour ce seinen historique, le dessin se veut sans fioriture. Pourtant il relève bien le détail historique et la justesse des émotions qui se révèlent. De l’architecture des quartiers tokyoïtes aux défilés des avions de chasse, on sent chez l’auteur une réelle recherche graphique.

Le premier volet de Sous le ciel de Tokyo... est le début d’un récit prenant, aussi bien pour les passionnés d’aviation que pour les adeptes des récits émouvants.

Pour aller plus loin

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants