culturebd - La culture a son image

Somali et l'esprit de la forêt - T1

couverture de l'album

Série : Somali et l'esprit de la forêtTome : 1/3Éditeur : Komikku éditions

Scénario : Yako GureishiDessin : Yako Gureishi

Genres : Heroic fantasy, Manga, Seinen

Public : À partir de 12 ans

Prix : 7.90€

ma collection
ma wishlist
série

La critique culturebd

Note culturebd 4.0

Scénario

4.0

Dessin

4.0

Une terre magique où l’humanité s’éteint, une fillette livrée à elle-même et un Golem se découvrant un instinct protecteur... Avec ce premier épisode de Somali et l’esprit de la forêt, Yako Gureishi ouvre une série d’une vibrante magie.

Dans un pays où la guerre a donné raison aux créatures magiques, l’existence humaine se fait hostile et clandestine. Pas de bol pour Somali, fillette dont la gourmandise et la curiosité provoquent de potentiels dangers. Heureusement, elle croise la route d’un Golem, qui décide de la prendre sous son aile et de la ramener auprès de son espèce. Commence alors un voyage, source d’émerveillement pour l’une, de tendresse pour l’autre.

On dit souvent que les mésaventures tissent des liens. Et force est de constater qu’ils sont au rendez-vous dans ce premier volume. Dès les premières pages, on est touché par ce duo qui dépasse les différences. Aussi bien du côté du Golem qui délaisse sa raideur et son devoir de gardien de la forêt par pure bonté, que celui de cette petite fille qui égaye par son énergie et sa belle insouciance.

La quête qu’on suit à travers ses yeux prend des allures de virée au Pays des merveilles. Chaque chapitre est une occasion de rencontrer les habitants de cette terre à la fois étrange et enchanteresse, entre les lapins à cornes et les sorcières nichées dans leurs bibliothèques.

Yako Gureishi a su cependant insuffler sa propre fantaisie l’histoire, tant par les intrigues que le dessin. On explore avec plaisir sa galerie pittoresque de décors et de personnages. Certaines doubles-pages laissent entrevoir chez l’auteure une sacrée précision et une poésie dignes des plus belles gravures.

On referme le premier volet de Somali et l’esprit de la forêt avec la tête plein de rêves et une seule envie : découvrir les nouvelles péripéties que ce séjour réserve à ces compagnons hors normes !

Pour aller plus loin

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants