culturebd - La culture a son image

My Hero Academia - T9 : Frémissements

couverture de l'album Frémissements

Série : My Hero AcademiaTome : 9/10Éditeur : Ki-oon

Scénario : Kohei HorikoshiDessin : Kohei Horikoshi

Genres : Manga, Shonen

Public : De 12 à 17 ans

Prix : 6.60€

Voir la bande-annonce
ma collection
ma wishlist
série

La critique culturebd

Note culturebd 4.5

Scénario

4.5

Dessin

4.0

En plein camp d'entraînement, nos jeunes super-héros se font attaquer par la ligue des super-vilains. Séparés les uns des autres, ils ne pourront compter que sur eux-mêmes pour survivre. Mais l'un d'entre eux semble particulièrement visé par cette attaque... Action, suspense et un scénario toujours aussi efficace : My Hero Academia est de retour !

Les élèves de seconde A et B pensaient pouvoir se reposer pendant leur camp d'été, mais c'était sans compter sur le sadisme de leurs professeurs. Alors que ces derniers leur ont concocté un parcours à effectuer par équipes de deux, la ligue des super-vilains va en profiter pour faire un maximum de dégâts. Chaque binôme va devoir dépasser ses limites, mais c'est seul qu'Izuku va affronter l'ennemi le plus fort qu'il ait rencontré jusque là. Sans compter que l'un des élèves est ciblé en particulier par l'attaque...

© Kohei Horikoshi / SHUEISHA Inc.

Depuis le début de sa nouvelle série, Kohei Horikoshi maintient un excellent niveau, aussi bien sur le scénario que le dessin. Après un tome qui se centrait sur des combats « amicaux », celui-ci annonce le passage à l'action de la ligue des super-vilains, et ça tape fort. Comme à son habitude, l'auteur parvient à tirer parti des capacités spécifiques des combattants, ce qui donne des affrontements intéressants et met en valeur chacun des personnages.

Le dessin, lui, rend parfaitement compte des combats, détaillant les mouvements avec une justesse et un dynamisme qui immerge le lecteur dans l'action et donne un résultat énergique. L'expressivité des personnages, alliée à un réalisme sombre dans leur représentation aux moments critiques, prouve la maîtrise de plus en plus sûre du trait. De même que la représentation surréaliste d'un Fumikage qui explose littéralement.

Un plaisir pour les yeux, qui n'ont visiblement pas encore tout vu !

Pour aller plus loin

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants