culturebd - La culture a son image

Les Gouttes de Dieu - Mariage - T8 : Les Gouttes de Dieu - Mariage - T.8

couverture de l'album Les Gouttes de Dieu - Mariage - T.8

Série : Les Gouttes de Dieu - MariageTome : 8/9Éditeur : Glénat Manga

Scénario : Tadashi AgiDessin : Shu Okimoto

Collection : Seinen

Genres : Manga, Seinen

Public : À partir de 16 ans

Prix : 9.15€

ma collection
ma wishlist

La critique culturebd

Note culturebd 4.0

Scénario

4.0

Dessin

4.0

L’ordre des Gouttes de Dieu prévoit un nouveau défi pour Shizuku et Issei. Ils ont deux mois pour proposer un menu composé de plusieurs plats, et bien sûr d’un dessert, le gâteau au chocolat aux framboises. Un nouveau volume gourmand à dévorer sans modération.

Toujours à Paris, Shizuku fouine chez un caviste lorsqu’il tombe sur un jeune franco-japonais fort sympathique qui travaille dans un restaurant où il fait à la fois office de pâtissier et de sommelier. La combinaison parfaite, en somme, pour défi que doit relever Shizuku. Pendant ce temps, à Reims, Issei se prépare à sa façon en dégustant l’un après l’autre plusieurs dizaines de champagnes à l’aveugle et en indiquant, avec une précision parfaite, la répartition des cépages qui les composent : une performance très impressionnante.  

Le scénario de ce huitième tome fait la part belle à la cuisine. Les scènes de pâtisserie donnent l’eau à la bouche. Le gâteau au chocolat élaboré en détail dans le présent album est une vraie merveille. Pour autant, les vins ne sont pas délaissés et bien sûr, comme souvent, ils sont aussi un outil de rapprochement sentimental entre les protagonistes de l’histoire.

Comme d’habitude, le dessin précis et réaliste de Shu Okimoto est parfaitement au service de l’histoire. Ses portraits sont réalisés avec brio tandis que les paysages évoqués par les vins sont toujours aussi bien représentés.

Cet album se termine par le portrait détaillé des membres de l’ordre des Gouttes de Dieu, ces personnages mystérieux qui font et défont les réputations dans le monde du vin et qui vont évaluer impitoyablement les mariages entre mets et vins choisis par Issei et Shizuku...

Pour aller plus loin

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants