culturebd - La culture a son image

Les Fleurs du Mal - T1

couverture de l'album

Série : Les Fleurs du MalTome : 1/6Éditeur : Ki-oon

Scénario : Shûzô OshimiDessin : Shûzô Oshimi

Genres : Manga, Seinen

Public : À partir de 12 ans

Prix : 6.60€

Voir la bande-annonce
ma collection
ma wishlist

La critique culturebd

Note culturebd 3.5

Scénario

3.5

Dessin

3.5

Takao est un adolescent fasciné par Les Fleurs du mal de Baudelaire. Un jour, sur une impulsion, il dérobe les affaires de sport d'une camarade de classe dont il est amoureux. Hélas, une autre personne l'a vu : Sawa, une élève étrange, violente et asociale, qui le fait chanter et entame avec lui un jeu de manipulation cruel. Nous plongeons avec eux dans une atmosphère fascinante.

L'adolescence, son mal-être, sa violence et sa cruauté sont au cœur de ce manga. Le personnage principal, Takao, découvre les affaires de sports oubliées de sa camarade et muse, Nanako, et les emporte dans un mouvement de panique. Il est surpris par Sawa, une autre jeune fille, qui menace de le dénoncer et le tourmente à propos de son acte. Une relation étrange se tisse entre Takao et Sawa, liés par le secret. Sawa prétend mettre à nu la noirceur du garçon que celui-ci refuse de reconnaître.

Bien que l'intrigue et son décor nous racontent une histoire de collégiens japonais somme tout classique, avec ses incontournables, le garçon lambda, la fille douce dont il est amoureux, les camarades, il règne une certaine mélancolie dans ce titre. L'ambiance est singulière, le malaise des personnages palpable, tout comme leurs émotions exacerbées. La banalité de la ville et de ses habitants est perçue comme oppressante. L'œuvre phare de Baudelaire est au cœur du récit, à travers le personnage de Takao, qui s'y réfère comme à un livre d'heures, ainsi que les thèmes de la déviance, de l'obsession et de l'étrange.

Le trait est en harmonie avec le contenu du manga. Relativement classique, il fait la part belle aux visages des protagonistes, exprimant leurs tourments. Les angles de vue, souvent particuliers, permettent également de souligner l'étrangeté et le malaise.

Ce thriller psychologique se lit d'une traite et dérange par son mélange d'étrangeté et d'apparente banalité.

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants