icône accueil culturebdicône accueil over culturebd
culturebd - La culture a son image

Les 7 Princes et le Labyrinthe millénaire - T3

couverture de l'album

Série : Les 7 Princes et le Labyrinthe millénaireTome : 3/4Éditeur : Doki-Doki

Scénario : Yu AikawaDessin : Haruno Atori

Genres : Manga, Seinen

Public : À partir de 12 ans

Prix : 7.50€

La critique culturebd

Note culturebd4.0

Scénario

4.0

Dessin

4.0

Qui est donc Othelo Brackmore ? Ce nom inconnu retrouvé sur la moitié de la liste des prétendants au trône appartiendrait-il au cadavre sans tête retrouvé au début de l'aventure ? Ou bien est-ce au contraire l'assassin que les princes recherchent ? Toujours plus de suspense et de révélations dans cet avant-dernier volume des 7 Princes et le labyrinthe millénaire.

Malgré les blessures de Titas et Gideon, le groupe poursuit sa pérégrination vers la sortie et, peut-être, la deuxième partie de la liste de noms précédemment découverte. Mais puisqu'on y lit un nom inconnu, y aurait-il un imposteur parmi les sept princes ? Les sept prétendants au trône ne tarderont pas à se heurter à de nouvelles épreuves, menaces et mystères imprévus.

Comme auparavant, le manga accumule les sous-intrigues qu’il résout rapidement. Mais il le fait pour mieux rebondir sur un autre mystère, sans jamais laisser de répit au lecteur. Les différents éléments s’enchaînent et s’alimentent pour former une intrigue complexe et riche.

Le manga s'appuie parfois sur certaines facilités, qui passent plutôt bien tant l'action se renouvelle à chaque page. L’antagoniste introduit dans ce tome en offre un bon exemple : extérieur au groupe, il devient automatiquement antipathique. Mais son arrivée permet aux mangakas de développer l'un de leurs princes, ainsi que le conflit politique entre républicains et légitimistes que l'on devinait dans le précédent volume.

Tout en courbes et costumes, le dessin garde son empreinte shojo. Le fan service se fait un peu plus évident, mais le découpage devient plus énergique et fracassant pour accompagner les péripéties et les révélations dramatiques.

À l'issue de ce tome, si on peut avoir une idée de qui deviendra le futur empereur, on ne s'avancera pas trop, tant Yu Aikawa et Haruno Atori s'amusent à redistribuer les cartes de chapitres en chapitres.

Pour aller plus loin

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants