culturebd - La culture a son image

Le Vieil homme et son chat - T1 : Le vieil homme et son chat n'ont plus peur des chiens

couverture de l'album Le vieil homme et son chat n'ont plus peur des chiens

Série : Le Vieil homme et son chatTome : 1/1Éditeur : Casterman

Scénario : NekomakiDessin : Nekomaki

Genres : Aventure

Public : Tout public

Prix : 15.00€

ma collection
ma wishlist

La critique culturebd

Note culturebd 5.0

Scénario

5.0

Dessin

5.0

C'est l'histoire de Daikichi, un pépé japonais de 75 ans qui a perdu son amour deux ans auparavant. Fort heureusement, il peut compter sur son gentil gros chat, Tama, pour occuper sa retraite d'instituteur solitaire. 170 pages de concentré de bonheur narratif et graphique à mettre dans toutes les mains, sans restriction. Magique.

Daikichi a 75 ans. Son épouse a rendu son dernier souffle il y a deux ans. Il ne reste plus au vieil homme que son chat, Tama. Il est plus qu'un simple matou. Quand l'instituteur retraité et sa femme, Yoshié, se bouffaient le nez à longueur de journée, elle a recueilli ce petit chat abandonné. Sans savoir qu'il allait leur redonner une raison d'être ensemble. Un projet commun, un objectif à deux.

Le Vieil homme et son chat

Cette histoire magnifique prend vie dans la quiétude d'une petite ville côtière. Case après case, le lecteur est immergé dans le quotidien de Daikichi : son chat, son histoire d'amour éteinte, son voisin, la cuisine de sa femme qu'il tente de reproduire au fil des saisons, régalant le gros chat de poulpe bouilli, d'oignons farcis, de succulents sushis et autres maquereaux à la sauce miso.

Simple, épuré mais d'une grande force : c'est aussi le cas du trait de deux mystérieux auteurs qui se cachent derrière le pseudo Nekomaki. Il semblerait qu'ils aient décidé d'envahir le Japon à travers la bande dessinée, mais aussi les réseaux sociaux et la publicité. Leur amour des animaux les trahit en permanence tant ils aiment les mettre en scène. Ce premier tome d'un diptyque ne déroge pas à la règle, bien au contraire.

Un scénario aussi émouvant et attendrissant que simple. Une efficacité narrative redoutable et un trait savoureux comme une daurade fraîche, fondant comme un marron glacé dont les Japonais se régalent l'hiver venu. C'est la recette de cette jolie découverte. On rêve de croquer dans la suite.

Pour aller plus loin

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants