culturebd - La culture a son image

Eclat(s) d'âme - T1

couverture de l'album

Série : Eclat(s) d'âmeTome : 1/1Éditeur : Akata

Scénario : Yuhki KamataniDessin : Yuhki Kamatani

Genres : Manga, Récit de vie, Seinen

Public : À partir de 12 ans

Prix : 7.95€

ma collection
ma wishlist

La critique culturebd

Note culturebd 5.0

Scénario

5.0

Dessin

5.0

Peu avant les vacances d'été, Tasuku est surpris en train de regarder une vidéo porno gay. Outé malgré lui, il envisage de se suicider. Mais alors qu'il s'apprête à passer à l'acte, il voit une femme le précéder. Sa rencontre avec cette étrange apparition puis avec le groupe de discussion qu'elle héberge suspend son geste et l'aide à s'accepter. Une nouvelle pépite au catalogue d'Akata.

Yuhki Kamatani nous offre un titre lumineux, malgré la noirceur de ce qu'on peut y lire. Homophobie « ordinaire », difficultés du coming out et tentatives de suicide des personnes LGBT+, bien plus nombreuses que les autres à commettre cet acte, sont au cœur de cette série qui peint les angoisses d'un adolescent outé au lycée tout en demeurant pleine d'espoir.

Éclat(s) d'âme évoque les difficultés des jeunes à se reconnaître eux-mêmes comme homosexuels dans une société qui les stigmatise, les violences verbales. Il met aussi en scène l'homosexualité « dans le placard », en cachette de ses proches, à travers le couple formé par Haruko et Saki, deux femmes qui ne peuvent avouer à leurs familles qu'elles vivent ensemble. Le récit « tranche de vie » social se teinte également d'une couche de fantastique, grâce à la mystérieuse Daichi, cœur du salon de discussion où Tasuku se réfugie durant l'été.

Le trait crayonné, peu tramé, donne une teinte poétique à l'ensemble par sa fluidité et sa finesse. Loin de se cantonner à la sensibilité, il se révèle parfois cartoonesque, s'accompagnant d'un découpage dynamique très agréable à lire.

On recommandera sans réserves ce manga engagé et tout en délicatesse.

Pour aller plus loin

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants