culturebd - La culture a son image

Beyond the Clouds - T1

couverture de l'album

Série : Beyond the CloudsTome : 1/1Éditeur : Ki-oon

Scénario : NickeDessin : Nicke

Collection : Kizuna

Genres : Aventure, Manga

Public : Tout public

Prix : 7.90€

Voir la bande-annonce
ma collection
ma wishlist
série

La critique culturebd

Note culturebd 4.5

Scénario

3.5

Dessin

4.5

Théo, orphelin rêveur, découvre au détour de sa tournée Mia, fillette ailée et blessée. Il la recueille dans sa drôle de maisonnée et va tout faire pour la soigner, quitte à se mettre en danger. Entre décor inspiré du steampunk et adorable histoire d’amitié, ce premier volume de Beyond the Clouds fera fondre les cœurs des petits en grands lecteurs.

Petit bricoleur de génie, Théo vit au cœur de la ville jaune, chez M. Chikuwa, drôle d’homme-chat, avec deux autres enfants. Quand il ne dévore pas des piles de romans, il invente et répare de multiples rouages. Lors de sa tournée, il découvre Mia, jeune enfant à l’aile gauche arrachée. Il va l’amener chez lui et bien vite s’attacher à cette enfant, traquée par de mystérieux individus...

Dans son doux scénario, Nicke combine rêves enfantins et ville steampunk enfumée tout distillant aventure et amitiés fortes. Tout au long de ce premier volume, les rebondissements rendent sa kyrielle de personnages intéressante et son univers assez foisonnant, à défaut d’être tout à fait original.

Rond, doux et agrémenté de lavis travaillés, le trait de l’autrice offre à son histoire le supplément d’âme qui lui attache ses lecteurs. Ses héros, enfants aux grands yeux comme créatures plus ou moins animales, sont tous très expressifs et convaincants. Quant à la couverture, elle fait rêver d’une version couleur de ce manga qui ne fait que présenter un univers qu’on devine très riche.

Jeune lecteur ou adulte à la recherche d’un vent de fraîcheur seront charmés par la bienveillance de Théo et les premiers pas de Mia dans l’intrigante ville jaune. Une série à suivre, quel que soit l’âge en somme !

Pour aller plus loin

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants