culturebd - La culture a son image

Au fil de l'eau (Ikebe)

couverture de l'album Au fil de l'eau (Ikebe)

Éditeur : Komikku éditions

Scénario : Aoi IkebeDessin : Aoi Ikebe

Genres : Manga, Récit de vie, Shojo

Public : À partir de 16 ans

Prix : 16.00€

ma collection
ma wishlist

La critique culturebd

Note culturebd 4.0

Scénario

4.0

Dessin

4.0

Un flot d’émotions et de questionnements se déverse dans Au fil de l’eau. Avec ce récit humain et poétique, l’autrice Aoi Ikebe plonge dans ces rêves et espoirs qui nous habitent à tout âge.

Tout commence près d’une rivière que borde le bas d’une ville. Ses eaux stagnantes et nauséabondes repoussent les habitants, sauf une étrange vieille dame. De son banc, cette dernière contemple les flots en se remémorant sa jeunesse qu’elle mêle à l’univers des Quatre filles du Docteur March ou d’Orgueil et Préjugés. Comme un aimant à rêves, elle va se mettre à éveiller les ambitions et les espoirs des passants qui croisent sa route.

Collégiens ou ouvriers usés par le travail se croisent autour de la rivière, devenue le carrefour des destins se projetant tantôt dans une vie d’astronaute ou de chef d’orchestre. Mais si les rêves et les ambitions restent tenaces, certains se dissolvent sur les rives de l’incertitude et de la peur.

Onirisme et poésie s’unissent à merveille dans ce chapelet de vies, où Aoi Ikebe raconte les doutes et regrets qui attendent à chaque tournant de notre existence. Alternant scènes de rêverie, d’intimité et de rencontres, le scénario, rondement écrit, abolit les barrages entre les personnages, pour mieux les faire évoluer.

Au dessin de souligner leur douceur et leur humanité. On sent le trait s’agiter face au flot d’émotions et d’espoirs qui se déroulent au fil des pages. Puis, il y a ces cadres détaillés et contemplatifs dans lesquels on ne peut s’empêcher de s’engouffrer. De quoi relever l’intensité du récit avec finesse.

On se laisse aisément emporter par la lecture d’Au fil de l’eau, qu’on achève en songeant aux fleuves et berges que la vie va nous faire emprunter.

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants