culturebd - La culture a son image

Blue

couverture de l'album Blue

Éditeur : Casterman

Scénario : Kiriko NanananDessin : Kiriko Nananan

Collection : Sakka

Genres : Manga, Sentimental

Public : À partir de 16 ans

Prix : 18.95€

ma collection
ma wishlist

La critique culturebd

Note culturebd 4.5

Scénario

4.0

Dessin

5.0

Blue, c'est l'histoire d'amitié entre deux lycéennes japonaises et son glissement vers le sentiment amoureux. Kirishima Kayako et Endô Masami se découvrent dans un graphisme plein de romantisme et de pudeur. Mais la vie va séparer leurs chemins. Un roman graphique initiatique à mettre entre toutes les mains des ados et jeunes adultes.

Kirishima Kayako et Endô Masami sont deux belles lycéennes japonaises. Après avoir fait l'expérience de la rencontre, elles évoluent ensemble dans le même lycée. Deviennent amies. Profondément. Mais quels sont ces sentiments différents de l'amitié qui naît dans leurs têtes et leurs cœurs ? L'amour. Kirishima veut partir à Tokyo pour suivre une école de dessinatrice. Endô acceptera-t-elle de la suivre ?

Ce premier titre traduit en français de la mangaka Kiriko Nananan est un petit bijou narratif. Le récit du sentiment amoureux qui naît entre les deux adolescentes au fil de leur lycée trouve toute sa force dans la communication non-verbale, les non-dits qui peuplent chaque coin de case de cette nouvelle référence proposée par la bien-nommée collection Ecritures de Casterman.

Que dire du trait doré d'authenticité et de naturel ? Bleu comme les blessures de l'âme, le coup de blues qui hante ces moments où le bonheur s'essouffle, bleu comme la profondeur de la mer, l'immensité du ciel, les petits bleus dont s'émaillent les genoux des mômes dans leur expérience de la vie...

Cette bande dessinée n'aurait porté meilleur nom. Car même s'il y a du noir comme un gros nuage menaçant dans la relation des deux amies, c'est toujours le bleu qui l'emporte. La fin est triste mais conserve une pointe d'optimisme. Celle qui fait dire que dans tout rapport humain, l'embellie peut finir par l'emporter si la vie le décide.

Pour aller plus loin

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants