culturebd - La culture a son image

L’Afrique, nouvelle terre de western

Avec Les Aventuriers du Transvaal, le duo Jean-Claude Bartoll et Bernard Köllé nous embarque dans un western dont l’intrigue se déroule dans les plaines d’Afrique…

Dès sa couverture, le premier tome des Aventuriers du Transvaal reprend tous les codes du western : les grandes plaines offrant un décor majestueux, des chevauchées et attaques spectaculaires et un contexte historique troublé. Mais ce western déplace sa recherche de trésor perdu qui rappelle Les Mines du Roi Salomon en Afrique du Sud au début du XXe siècle.

Extrait des Aventuriers du Transvaal

Extrait des Aventuriers du Transvaal

Le scénariste Jean-Claude Bartoll avoue avoir besoin de cet « ancrage historique parce qu’[il]a énormément appris, plus jeune, à travers les BD ». Pour sa course à l’or, il choisit le contexte de la Seconde Guerre des Boers, où il fait apparaître de nombreux personnages historiques dont le jeune Winston Churchill et Paul Kruger, président de la république du Transvaal en déroute, au grand dam de son dessinateur Bernard Kollé. Ce dernier avoue préférer imaginer des personnages pour une bande dessinée plutôt que de coller « à des portraits de personnages historiques ».

Planter son western en Afrique du Sud au début du XXe siècle permet au scénariste de transposer les codes du western sur une terre nouvelle où la guerre civile, avec la spoliation de terres et le sort réservé aux autochtones n’a rien à envier au Far West. Le tout saupoudré d’une touche de fantastique qui, comme l’affirme Jean-Claude Bartoll, « pour l’instant reste soft avant de monter un peu en puissance… »

Grande Histoire, action et paysages grandioses, toutes les cases sont cochées pour inscrire cet album dans la longue tradition des westerns sans lorgner du côté du Grand Canyon.

Extrait des Aventuriers du Transvaal

Extrait des Aventuriers du Transvaal

Article publi-rédactionnel

Pour aller plus loin

Haut de page

Commentez

1200 caractères restants