culturebd - La culture a son image

XIII Mystery - T13 : Judith Warner

couverture de l'album Judith Warner

Série : XIII MysteryTome : 13/13Éditeur : Dargaud

Scénario : Jean Van HammeDessin : Olivier GrensonColoriste : Bérengère Marquebreucq

Genres : Polar / Thriller

Public : Tout public

Prix : 12.00€

Voir la bande-annonce
ma collection
ma wishlist
série

La critique culturebd

Note culturebd 3.0

Scénario

2.5

Dessin

3.5

Les femmes sont à l’honneur de ce treizième volume de XIII Mystery. Pour ce tome au numéro très symbolique pour cette série, c’est Jean Van Hamme lui-même qui est de retour au scénario. Il met en avant Judith Warner, rencontrée dans le dossier Jason Fly mais elle va partager l’affiche avec une autre femme. Des plages de Santa Barbara à un avion quittant les États-Unis, bienvenue dans un périple à la Thelma et Louise, en plus sanglant.

À peine descendue du bus qui l’a conduite à Santa Barbara, Carol se fait harceler par un vieux macho libidineux. Après l’avoir vertement remis à sa place, elle loue une chambre chez Judith, pharmacienne qui vit seule chez elle. La simple déclaration de la location chez le shérif va provoquer une accumulation d’événements que les deux femmes vont devoir affronter au péril de leur vie.

Le scénario de Van Hamme s’enclenche vite et la course des deux femmes pour survivre deviendra de plus en plus haletante et rythmée. Le récit maîtrisé laisse peu de place à l’improvisation tandis les coups de théâtre et révélations à plusieurs niveaux se retrouve à niveau au cœur de l’intrigue. Tout aurait pu été parfait, s’il n’y avait une histoire sentimentale un peu trop rapide et téléguidée pour être véritablement crédible.

Le dessin de Grenson, précis et dynamique, participe largement à l’atmosphère tendue de la fuite de deux femmes traquées. Malgré ses apports plus modernes, le trait reste parfaitement la veine de la série mère, pour un rendu efficace. Même si la mise en scène ne résiste pas aux appels du sentimentalisme aux accents quelque peu Barbara Cartland lors d’une scène de bain de minuit par exemple.

Si ce tome fait la part belle à l’action et à deux femmes hautes en couleurs, l’histoire d’amour un peu trop rapide laisse à ce treizième tome un goût mitigé.

Pour aller plus loin

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants

Commentaires et critiques (2)

En concluant cette série et en s'arrogeant ce 13ème et dernier tome on pouvait attendre de la part de Jean Van Hamme un album éclatant et surtout inspiré. Le choix de Judith Warner avait même de quoi intriguer, en tout cas moins évident que ceux de la Mangouste, de Betty Barnowsky, du colonel Amos et de tant d'autres choisis par les autres scénaristes qui ont participé au cycle. Or il se trouve que Van Hamme a signé un scénario peu inspiré et surtout plein de stéréotypes qui ne laissent aucune surprise quant au déroulement de l'histoire. Xavier Dorison, Alcante, Fabien Nury, Luc Brunschwig ou encore le regretté Frank Giroud se sont montrés bien meilleurs que le "maître". C'est d'autant plus dommage que, graphiquement, Olivier Grenson signe un très bel album, ce qui n'est pas vraiment surprenant de sa part. Dommage de rester sur une note finale aussi décevante et inattendue de la part du brillant initiateur et créateur de la série XIII.
Serge Buch

Posté le 03/12/2018 à 15h52

avatar de SuperMax

lu aucun spin-off de la série XIII et les différents avis ne me donnent pas envie de tenter... même en prêt bibliothèque...

Posté le 04/12/2018 à 13h09