culturebd - La culture a son image

Wormworld Saga - T1 : Le Voyage commence

couverture de l'album Le Voyage commence

Série : Wormworld SagaTome : 1/3Éditeur : Dupuis

Scénario : Daniel LieskeDessin : Daniel LieskeColoriste : Daniel Lieske

Collection : Tous Publics

Genres : Aventure, Fantastique

Public : Tout public

Prix : 14.50€

Voir la bande-annonce
ma collection
ma wishlist
série

La critique culturebd

Note culturebd 4.0

Scénario

4.0

Dessin

4.0

Jonas termine son année scolaire et s'apprête à vivre des merveilleuses vacances chez sa grand-mère. Alors qu'il rêve de dessins et d'aventures, il va découvrir l'entrée d'un monde fascinant. Avec plaisir, retombons en enfance pour découvrir le monde dans lequel est tombé ce jeune garçon.

Plein de joie, le petit garçon rêveur qu’est Jonas arrive chez sa grand-mère pour y passer l'été. Il sait qu'il pourra s'imaginer vivre des aventures extraordinaires dans la forêt et dessiner à loisir. Malheureusement, son père lui apprend qu'il ira en pensionnat après les vacances. Une grande tristesse envahit alors Jonas. C'est à ce moment que, dans sa cachette secrète du grenier, il ouvre sans le vouloir la porte sur un monde inconnu où il semble pourtant attendu.

Wormworld Saga nous invite à un retour au temps où imagination et réalité ne faisaient qu'un. Le lecteur est plongé au cœur de ses propres souvenirs d'école primaire, de vacances chez les grands-parents, d'aventures imaginées. L'auteur réussi ainsi à nous faire retomber en enfance sans autant adopter un ton enfantin.


Confrontés à la difficulté d’un père à élever son enfant après la perte tragique de sa femme, nous serons aussi intrigués par la pyrophobie de Jonas. Très vite nous serons aussi attirés par le monde où Jonas se retrouve bloqué. Les animaux originaux qui s'y trouvent attiseront la curiosité, tout comme la mystérieuse jeune femme qui l'y attendait.

Lancée initialement sur le web, cette série a connu un tel succès que, pour notre bonheur, l'édition papier a été publiée. Les dessins numériques, de toute beauté, ont des couleurs si lumineuses qu’ils semblent appartenir au domaine de la peinture acrylique, voire être à la limite de l’animation. Pour prolonger le plaisir des yeux, les treize dernières pages de l’album nous proposent un intéressant cahier graphique.

Ce premier album est si prenant, qu’on rêve du deuxième tome.

Pour aller plus loin

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants

Commentaires et critiques (2)

+1 !

Posté le 09/05/2014 à 20h39

C'est une belle B.A... mais la musique est un peu crispante !

Posté le 10/03/2014 à 22h13