culturebd - La culture a son image

Undertaker - T4 : L'Ombre d'Hippocrate

couverture de l'album L'Ombre d'Hippocrate

Série : UndertakerTome : 4/4Éditeur : Dargaud

Scénario : Xavier DorisonDessin : Ralph MeyerColoriste : Caroline Delabie, Ralph Meyer

Genres : Aventure, Historique, Récit de vie

Public : À partir de 12 ans

Prix : 13.99€

ma collection
ma wishlist

La critique culturebd

Note culturebd 4.5

Scénario

4.5

Dessin

4.5

Chirurgien hors pair, Jeronimus Quint a le don de sauver son prochain. Mais il a aussi un net penchant pour soumettre certains patients à de véritables tortures pour son seul plaisir. Ce Dr Jekyll aux accents sadiens sillonne les routes de l’Ouest pour vendre ses élixirs et produits miracle. Après avoir fait monter la tension au maximum, Xavier Dorison conclut ce second diptyque d’Undertaker de la façon la plus inattendue.

Jonas Crow, aidé par sa nouvelle associée, Madame Lin, une Chinoise qui a appris à se défendre, tente de mettre fin aux agissements de Jeronimus Quint qui a pris Rose Prairie en otage. Crow aura fort à faire, d’autant que Quint, qui a une bonne longueur d’avance, multiplie les obstacles pour neutraliser ses poursuivants. Malgré les atroces souffrances que Rose endure après avoir été mutilée, elle attend le moment propice pour tenter, elle aussi, de mettre un terme définitif aux pratiques de son bourreau.

Avec ce fort captivant quatrième tome, Xavier Dorison et Ralph Meyer ont su créer un lien solide entre le lecteur et les principaux personnages de cette série. Avec l’apparition du diabolique médecin, on en sait un peu plus sur le passé de Jonas et la culpabilité qui le ronge pour n’avoir pas mis fin à ses agissements lors de la guerre de Sécession. Loin de tout manichéisme, le portait qu’ils dressent de ce médecin n’est pas taillé d’un seul bloc : ils ont réussi à le rendre fascinant dans sa logique perverse. Quant aux deux figures féminines, le moins que l’on puisse dire, c’est qu’elles ont du caractère et de la personnalité. On compte bien les retrouver dans le prochain diptyque.

Avec une telle exigence graphique, il convient de saluer la performance de Ralph Meyer d’avoir réalisé ces quatre tomes en l’espace de seulement deux années. Le prochain épisode est déjà annoncé : la vie est belle !

Pour aller plus loin

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants