culturebd - La culture a son image

Trappeurs de rien - T4 : La Chasse aux papillons

couverture de l'album La Chasse aux papillons

Série : Trappeurs de rienTome : 4/4Éditeur : Editions de la Gouttière

Scénario : PogDessin : Thomas PriouColoriste : Johann Corgie

Genres : Aventure

Public : De 6 à 11 ans

Prix : 10.70€

ma collection
ma wishlist
série

La critique culturebd

Note culturebd 5.0

Scénario

5.0

Dessin

5.0

Les trappeurs ne reculent devant rien, même l’amour ! Avec La chasse aux papillons, le trio Pog-Priou-Corgié, offre à leurs héros une bien belle fin à leurs aventures sauvages dans le Grand Nord !

Les beaux jours sont bien installés chez les Trappeurs, amenant dans leur sillage un parfum d’amour. Alors que Croquette, Mike et Georgie rentrent de cueillette, ils retrouvent à leur chalet une belle blonde, paisiblement endormie dans un des lits. Une fois réveillée, celle-ci se présente : Huguette Boucledor, spécialiste des papillons. Débarquée dans le Grand Nord, elle cherche des guides pour l’aider à trouver une espèce rare. Une mission que Croquette et Mike acceptent volontiers, plus pour la charmer que par amour des insectes...

Mais cette idylle ne serait-elle pas source de danger ? À travers La chasse aux papillons, Pog aborde avec sensibilité et tendresse les élans de courage, les ennuis mais aussi les déceptions que l’amour laisse sur son passage. La référence au conte Boucle d’Or et les trois ours, évidente dès les premières pages, permet au jeune lecteur de comprendre la complexité du sujet, tout en ajoutant une femme à la galerie de personnages. Une apparition inédite, bien qu’elle n’empêche pas le retour d’anciennes connaissances qui ont fait le charme et la drôlerie de cette série jeunesse.

Un univers toujours porté par un graphisme pétillant. Entre les mirettes émerveillées et les petites scènes de séduction, Thomas Priou immortalise avec brio les émois amoureux. La colorisation de Yohann Corgié, toujours aussi énergique et efficace, traduit les humeurs des deux amoureux transis.

Mais malgré cette vision sensible sur l’amour, l’amitié reste forte dans ce quatrième tome de Trappeurs de rien, au point de lui donner un joli dénouement. C’est sur cette belle note que s’achève cette expédition sauvage, pour offrir au trio un nouveau cycle d’aventures. Mais où exactement ? Peut-être en ville ?

Pour aller plus loin

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants