culturebd - La culture a son image

Théodore Poussin - T13 : Le dernier voyage de l'Amok

Partagez et donnez votre avis

Critiques Presse

Note moyenne : 4.1 pour 4 critiques presse

Attention, chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barème de culturebd de 1 à 5 étoiles.

4 Critiques Presse

note de la critique

Créé par Franck Le Gall en 1984, le jeune employé de bureau Théodore Poussin est plongé malgré lui dans les mers du Sud pendant l’entre-deux-guerres. Le 13e tome de ses aventures, Le Dernier voyage de l’Amok, captive dès les premières pages.

note de la critique

Voilà quelques mois que le capitaine Crabb a dérobé son île à Théodore Poussin. Il s’y terre avec une bande de malfrats ivres du matin jusqu’au soir pendant que plantations et bâtiments se dégradent. Mais le héros tient à ce petit bout de terre, quelque part au large de Singapour. Déterminé à le récupérer, il achète un navire, le rebaptise L’Amok (folie meurtrière), puis recrute une trentaine de marins, tous plus louches les uns que les autres. Avec un tel équipage, il est difficile de savoir qui sera loyal, qui trahira à la [...]

note de la critique

Le Dernier Voyage de l’Amok, Théodore Poussin pour une balade sans retour

Poussin reprend du service. Le flegmatique Théodore est de retour en album après avoir été pré-publié dans Spirou. Il veut récupérer son île, sa cocoteraie, et surtout se venger du Capitaine Crabb et de sa bande de pirates. Mais pour y arriver il va lui falloir jouer dans la même cour que Crabb sous l’œil de Monsieur Novembre aux pirouettes intellectuelles parfois ambiguës. Frank Le Gall seul aux commandes s’est remis à l’œuvre dans Le Dernier Voyage de l’Amok, le tome 13. Il a revu partiellement son graphisme ce qu’on sent bien sur les visages des [...]

note de la critique

Dépossédé de son ancienne cocoteraie florissante, entre les pinces du capitaine Crabb, Théodore Poussin n'a qu'une idée en tête : reprendre son bien par tous les moyens. Retour gagnant du mystérieux navigateur des mers du Sud.

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants