icône accueil culturebdicône accueil over culturebd

Suivez la communauté culturebd

culturebd - La culture a son image

Murena - T10 : Le Banquet

couverture de l'album Le Banquet

Série : MurenaTome : 10/10Éditeur : Dargaud

Scénario : Jean DufauxDessin : Theo

Genres : Historique

Public : À partir de 16 ans

Prix : 11.99€

La critique culturebd

Note culturebd4.0

Scénario

4.0

Dessin

4.0

Lucius Murena tente l’apaisement auprès de Néron pour venir en aide aux chrétiens, mais les traîtres rôdent. Quatre ans après la sortie du tome précédent de Murena, Jean Dufaux rend hommage à son défunt acolyte Philippe Delaby et, accompagné dorénavant de Théo Caneschi, poursuit la tragique histoire de Murena, lui aussi frappé par le choc et résolu à aller de l’avant.

Impuissant face au sacrifice des chrétiens après le grand incendie de Rome, Murena se résout à l’entente avec Néron afin de faire entendre un semblant de raison à l’empereur mégalomane aveuglé par ses ambitions. Mais c’est sans compter sur les différents comploteurs qui entourent l’empereur, bien décidés à venir à bout de Murena et de Néron lui-même.

Ayant perdu pied suite à une tragédie, à l’image de son héros Murena, Jean Dufaux relève la tête et reprend son récit où il l’avait laissé. Ouvrant ce tome par un touchant message personnel, et une orgie pour ses protagonistes, c’est avec humour et passion que l’aventure continue, au grand dam de Lucius Murena.

Les nouveaux déboires de Murena sont désormais illustrés par Theo Caneschi. Lui-même romain, le jeune dessinateur rend hommage dans son dessin à son auguste prédécesseur tout en affirmant déjà son style. Les traits sont moins marqués, les personnages et les couleurs moins affirmés. Mais Theo fait honneur à ce tome en fournissant de nombreux détails méticuleux, de l’orgie initiale jusqu’aux décors de la Rome d’antan, en passant par des scènes sanglantes très bien emmenées.

Le Murena des neuf premiers tomes n’est plus et Dufaux accompagne ce changement de dessinateur jusque dans son scénario. Si le fan de la première heure de la série devra se faire à ce Murena nouveau, ce tome est une bonne transition vers l’avenir sombre de notre héros antique préféré. Aut Cæsar, aut nihil.

Pour aller plus loin

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants

Commentaires et critiques (1)

J'attendais avec impatience la suite de cette série mythique. Votre critique me donne l'envie de me précipiter chez mon libraire. Critique à suivre de mon coté donc :-)

Posté le 15/11/2017 à 13h26