culturebd - La culture a son image

Monument Amour - T2 : Femmes de Pierre

Partagez et donnez votre avis

Critiques Presse

Note moyenne : 2.9 pour 5 critiques presse

Attention, chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barème de culturebd de 1 à 5 étoiles.

5 Critiques Presse

note de la critique

Monument Amour T2, tu as de beaux yeux

Camille est sculpteur, a failli mourir dans les tranchées et est devenu par la force des choses maître chien. De retour au pays il est poursuivi par la haine de ses beaux-parents. Le tome 2 de Monument Amour va peut-être permettre à Camille de retrouver la paix mais ce ne sera pas simple et il avoir quelques tracas le poilu sculpteur. Didier Quella-Guyot est au scénario très innovant parmi tout ce qui a pu être fait ces derniers temps sur 14-18. Arnaud Floc’h est au dessin avec une certaine tendance parfois à manquer de la maîtrise du tome 1.

note de la critique

Camille Le Moall, sculpteur traumatisé par la guerre des tranchées, essaie de survivre après la mort de Sarah, son grand amour. Il veut continuer à sculpter le corps des femmes. Mais l'heure est au souvenir, au devoir de mémoire. Ras le bol des monuments aux morts. La suite d'un diptyque romantique sans fard.

note de la critique

Monument Amour T2 raconte la suite des déboires de Camille Le Moall, de retour du front en 1918. Le mystère autour de la disparition de sa femme, la haine de sa belle-famille, autant d’entraves qui vont empêcher cet ancien combattant de trouver la paix.

note de la critique

1920, Camille a toujours du mal à se remettre des traumatismes de la guerre, d’autant plus qu’il n’a pas fait le deuil de son épouse qui s’est apparemment suicidée quelques années avant les hostilités. De retour dans son patelin, le sculpteur souhaite reprendre son métier et reproduire dans la pierre les voluptueuses courbes des femmes, mais il doit se rendre à l’évidence : la France a surtout besoin de son talent pour ériger des monuments aux morts. Il se heurte par ailleurs à la hargne de ses beaux-parents, lesquels l’accusent d’être la cause du décès de [...]

note de la critique

La guerre est finie, mais Camille est toujours en lutte contre lui-même et contre sa belle-famille, jusqu’à ce qu’il retrouve goût à la sculpture pour réaliser son « Monument Amour ». L’après-guerre vue par l’œil des statues !

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants