culturebd - La culture a son image

Millénaire - T2 : Le squelette des anges

couverture de l'album Le squelette des anges

Série : MillénaireTome : 2/6Éditeur : Les Humanoïdes Associés

Scénario : Richard D. NolaneDessin : François Miville-DeschênesColoriste : Daniel Perez

Genres : Fantastique, Historique

Prix : 14.20€

ma collection
ma wishlist
série

Synopsis de la BD – Le squelette des anges

Rome 998, le pape Clément V vient d'être assassiné par son successeur, Vladimir le Dalmate. Le conseiller de ce dernier découvre dans les archives papales une missive du roi d'Angleterre informant Sa Sainteté qu'il détient un document secret susceptible de révéler la cachette de deux crânes d'anges mis à l'abri par Saint Pierre... En échange de sa protection et d'un titre de propriété sur 50 squelettes de martyrs romains, le pape Vladimir propose au dénommé Raedwald de retrouver ces deux précieuses reliques. Bien que doutant de la véracité de cette histoire, Raedwald, par ailleurs menacé d'excommunication par Cluny, accepte néanmoins à relever le défi et prend la route pour Londres avec son fidèle compagnon Arnulf pour y rencontrer le roi.

Haut de page

Détails de la BD – Le squelette des anges

Général

Type :

Bande dessinée

Éditeur :

Les Humanoïdes Associés

Collection :

Série

Série :

Millénaire

État de la série :

En cours

Album

Nom de l'album :

Le squelette des anges

Numéro de tome :

2

Genres :

Fantastique, Historique

Thèmes :

Cycle :

Auteurs

Scénario :

Dessin :

François Miville-Deschênes

Couleurs :

Daniel Perez

Édition

Format :

24 x 32 cm

Nombre de pages :

54

EAN :

9782731615630

Informations sur l'édition :

Édition originale

Détails de l'édition :

Date de parution :

Date de dépôt légal :

Octobre 2004

Prix public :

14.20 €

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants

Commentaires et critiques (1)

note de la critique de nicholas

Histoire captivante, fantastique, dont le dessin de François Miville-Deschênes fait réellement des merveilles avec un style réaliste parfait. Son trait fin est parfaitement proportionné.

Posté le 20/07/2015 à 22h55