culturebd - La culture a son image

Les soeurs Fox - T1

couverture de l'album

Série : Les soeurs FoxTome : 1/1Éditeur : Grand Angle

Scénario : Philippe CharlotDessin : Gregory Charlet

Prix : 13.90€

ma collection
ma wishlist

La critique culturebd

Note culturebd 4.0

Scénario

4.0

Dessin

4.5

Au milieu d’une petite bourgade américaine du XIXe siècle, deux jeunes sœurs inventent une supercherie d’apparence innocente qui va s’imposer dans le monde comme une pratique courante... Ainsi naquit le spiritisme moderne, abordé dans cette première partie des Sœurs Fox de manière intrigante et prometteuse.

Margaret et Kate Fox s’ennuient ferme depuis qu’elles ont emménagé dans leur maison à Hydesville. La bâtisse, dite hantée par les habitants, regorge de craquements insolites qui terrorisent leur mère, dévote et crédule. La plus jeune des sœurs, amusée par la perpétuelle inquiétude de sa mère, décide de lui faire une farce sans s’imaginer les titanesques conséquences qu’elle va engendrer...

D’une limpidité absolue, le déroulement de l’histoire se développe de façon cohérente sur un rythme amène. Le récit glisse peu à peu de la plaisanterie puérile et inoffensive à l’ampleur grandissante d’un événement qui va vite dépasser les deux jeunes filles. Leurs caractères opposés et l’affection qu’elles se portent offrent un angle de vue unique sur la naissance du spiritisme moderne, pratique toujours d’actualité. L’influence de la famille et de l’entourage est bien retranscrite, tandis que le narrateur aux paroles mystérieuses apporte un suspense palpable et addictif.

La pâleur des décors associée aux couleurs sombres des lieux clos et des personnages appuient l’atmosphère lugubre et inquiétante de l’ensemble. L’ambiance pesante et la froideur des vignettes laissent instinctivement une impression d’inquiétude et un ressenti de mauvaise augure quant à la suite des événements. A l’image du texte, les séquences visuelles privilégiant les plans américains sont peu diversifiées, mais claires et efficaces.

Cette histoire aux dialogues simples et aux dessins classiques fonctionne. Elle instaure une aura étrange et attirante que nous retrouverons avec plaisir dans le dernier tome !

Anecdotes

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants