culturebd - La culture a son image

Les Maîtres de l'orge - T5 : Julienne, 1950

couverture de l'album Julienne, 1950

Série : Les Maîtres de l'orgeTome : 5/8Éditeur : Glénat BD

Scénario : Jean Van HammeDessin : Francis VallèsColoriste : Marie-Paule Alluard

Collection : Grafica

Genres : Aventure, Historique

Public : Tout public

Prix : 13.90€

ma collection
ma wishlist
série

Synopsis de la BD – Julienne, 1950

1950. L'Europe Occidentale connaît un véritable âge d'or.

Le Plan Marshall donne ses pleins effets, la croissance est au rendez-vous et les G.I.'s ont fait découvrir le Coca-Cola et les fûts de bière en acier inoxydable. Et on découvre aussi, le be-bop, les bas-nylons, le bourbon et les blues-jeans, ainsi que des termes barbares tels que marketing, merchandising et autres franchising...

C'est en 1950, après deux conflits planétaires atrocement meurtriers, que commence réellement notre vingtième siècle...

Quant à la brasserie Steenfort elle vient d'inaugurer ses nouveaux sièges au centre de Bruxelles. Face à l'ascension fulgurante de ce qui devient une entreprise prospère, Adrien Steenfort est confronté à un cruel besoin de trésorerie...Et quand certains banquiers laissent entendre à Adrien qu'il faut vendre ou perdre sa majorité, alors une guerre féroce commence...

Une guerre où les finances et les sentiments se mêlent intimement...

Haut de page

Détails de la BD – Julienne, 1950

Général

Type :

Bande dessinée

Éditeur :

Glénat BD

Collection :

Grafica

Série

Série :

Les Maîtres de l'orge

État de la série :

Finie

Album

Nom de l'album :

Julienne, 1950

Numéro de tome :

5

Genres :

Aventure, Historique

Thèmes :

Action, Famille, Belgique, Vengeance, Finance

Cycle :

Auteurs

Scénario :

Dessin :

Francis Vallès

Couleurs :

Marie-Paule Alluard

Édition

Format :

24 x 32 cm

Nombre de pages :

56

EAN :

9782723421546

Informations sur l'édition :

Édition originale

Détails de l'édition :

Date de parution :

Date de dépôt légal :

Octobre 1996

Prix public :

13.90 €

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants