culturebd - La culture a son image

Les détectives du surnaturel - T1 : Une bête au collège

couverture de l'album Une bête au collège

Série : Les détectives du surnaturelTome : 1/1Éditeur : Jungle

Scénario : Naima ZimmermannDessin : Alicia Jaraba

Genres : Polar / Thriller

Public : De 6 à 11 ans

Prix : 10.95€

ma collection
ma wishlist
série

La critique culturebd

Note culturebd 2.5

Scénario

2.0

Dessin

3.0

Confrontés à une bête terrifiante, trois collégiens décident de contacter la société Les détectives du Surnaturel. Celle-ci dépêche sur place deux jeunes agents infiltrés pour une histoire bien peu convaincante malgré de bonnes intentions.

Marie, Justine et Stan, trois élèves du collège Jean Chastel, sont attaqués par une bête effrayante qui ressemble à un loup. Comme la principale ne les croit pas, ils contactent Les détectives du Surnaturel. Cette société envoie deux jeunes agents incognito, Clara Darwin et Gabriel Légende, qui se font passer pour de nouveaux élèves. Malgré leur jeune âge, les deux détectives très compétents ont des caractères bien trempés. Si Clara voit le surnaturel partout, Gabriel est plus cartésien. Rapidement, les deux agents partent enquêter avec Marie, Julie et Stan dans les caves du collège la nuit...

Le scénario, assez simpliste, repose sur l’enquête des deux jeunes agents. L’intrigue et les dialogues mettent l’accent sur leurs caractères diamétralement opposés ainsi que sur leurs incessantes chamailleries. Les personnages ont été très clairement imaginés comme des agents Mulder et Scully adolescents. Malheureusement, les ficelles de l’intrigue sont un peu grosses, les personnages secondaires bâclés et le rythme poussif. Plusieurs planches semblent inutiles alors que la conclusion de l’album laisse le lecteur sur sa faim.

Alicia Jaraba, l’illustratrice, utilise un style sobre et relâché, agrémenté de nombreux tics inspirés du manga. Les décors très simples comportent pourtant de nombreuses incohérences mais ses couleurs plutôt réussies contribuent à l’ambiance mystérieuse. Notons que la bande dessinée se termine par le rapport d’enquête officiel des deux agents, agrémentés de commentaires amusants et de graffitis.

Une aventure ambitieuse mais qui manque cruellement de rythme. La fin décevante appelle manifestement au moins un deuxième tome. Espérons que celle-ci tienne ses promesses dans la suite éventuelle.

Pour aller plus loin

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants