culturebd - La culture a son image

L'Élève Ducobu - T23 : Profession : tricheur !

couverture de l'album Profession : tricheur !

Série : L'Élève DucobuTome : 23/23Éditeur : Le Lombard

Scénario : ZidrouDessin : Laure GodiColoriste : Laure Godi

Genres : Humour

Public : Tout public

Prix : 10.95€

ma collection
ma wishlist

La critique culturebd

Note culturebd 4.0

Scénario

4.0

Dessin

4.0

Même après vingt-cinq ans de fous rires, l’élève Ducobu a encore de la facétie à revendre. La preuve avec le dernier tome de la série Profession : tricheur ! dans lequel Zidrou et Godi parviennent à garder en forme ce cancre incontournable du franco-belge !

Une nouvelle année commence pour Ducobu et ses camarades de l’école Saint-Potache. Et pour changer, l’incorrigible bonnet d’âne se montre plus farceur et plus désinvolte que jamais. Des tests antidopage pour copier sur sa brillante voisine Léonie Gratin, aux scènes d’évanouissement entraînant la suspension des cours : aucun subterfuge n’est de trop pour sublimer son art de la tricherie, au plus grand dam de ses professeurs !

Mais s’il y a bien quelqu’un que le cancre le plus célèbre de la bande dessinée ne lasse jamais : c’est son public. Au bout de vingt-trois tomes, on pourrait croire que les bêtises de l’incorrigible Ducobu finiraient par s’essouffler. Preuve du contraire avec Profession : tricheur ! dans lequel Zidrou montre son intarissable inventivité humoristique. Bien que quelques gags dégagent une légère impression de déjà-vu, l’ancien instituteur puise encore dans son expérience pour faire à son héros le plein de pitreries et de situations inattendues.

Et là où la ruse et la mauvaise foi sévissent, une œillade critique sur le système éducatif n’est jamais très loin. Offrant aux élèves plus de crises de nerfs que de véritables punitions, Monsieur Latouche et ses collègues laissent entrevoir un corps enseignant souvent dépassé. Le tout dépeint avec une dérision et une pondération dont seul le scénariste a le secret.

Pour poursuivre les mésaventures de l'École Saint-Potache, il aurait été étrange de ne pas faire appel à son dessinateur attitré Godi. Toujours fidèle à lui-même, le trait garde sa couleur et son dynamisme, pour continuer à faire vivre son éternelle ribambelle d’écoliers.

L’Elève Ducobu n’a pas pris une ride !

Pour aller plus loin

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants