icône accueil culturebdicône accueil over culturebd

Suivez la communauté culturebd

culturebd - La culture a son image

J'peux pas, j’ai sabre laser... - T1 : J'peux pas, j'ai sabre laser... T.1

couverture de l'album J'peux pas, j'ai sabre laser... T.1

Série : J'peux pas, j’ai sabre laser...Tome : 1/1Éditeur : Jungle

Scénario : Adrien Koch, Nathan StorogeDessin : Allan Barte

Genres : Humour

Public : Tout public

Prix : 12.50€

La critique culturebd

Note culturebd3.5

Scénario

3.0

Dessin

4.0

J’peux pas, j’ai sabre laser. Bientôt cette excuse sera tout à fait crédible. En effet, Adrien et Nathan se lancent dans l’élaboration d’une nouvelle discipline sportive : le sabre laser. Un sport de combat où les geeks découvriront peut-être une force intérieure insoupçonnée. À vos sabres !

Adrien et Nathan se lancent dans un projet audacieux : la création d’une école de sabre laser. Outre les moqueries bienveillantes de leurs proches, l’idée ne semble pas convaincre le grand public. Les journalistes sont pourtant curieux d’interviewer les auteurs de l’événement qui, finalement, rencontre un sérieux succès. Le Sport Saber League connaît l’adhésion de nombreux geeks, fans de la saga... Une belle initiative pour remettre la France au sport !

Non il ne s’agit pas de chorégraphies, le sabre laser est un véritable sport. Les personnages croqués par Allan Barte sont réels : l’académie de sabre laser a ouvert ses portes en 2015 et compte plus de 300 adhérents deux ans après. Un beau succès pour cette discipline insolite et a priori incomprise. Après ses BD déjantées, Allan Barte rend hommage ici à l’œuvre d’une poignée de geeks tout aussi intrépide que lui. Terrible !

Le dessin de l’artiste est sobre, stylisé et régulier. Les cernes noirs épais contiennent de beaux aplats qui répondent aux bulles colorées, apportant du relief aux planches de petit format, en quatre cases. Les pages de chapitres et la couverture reprennent des éléments graphiques des films de la saga, un hommage subtil et bien trouvé.

Gag après gag, cet album relate les étapes amusantes de la conception du projet : du manque de confiance de la maman de Nathan en la crédibilité professionnelle de son fils, aux tournois de compétition sportive de la nouvelle discipline. Un pari audacieux et réussi, mis en exergue dans une BD sympathique et divertissante !

Pour aller plus loin

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants