icône accueil culturebdicône accueil over culturebd
culturebd - La culture a son image

Fulgur - T2 : Les Survivants des ténèbres

couverture de l'album Les Survivants des ténèbres

Série : FulgurTome : 2/2Éditeur : Soleil

Scénario : Christophe BecDessin : Dejan Nenadov

Collection : Fantastique

Genres : Science-Fiction

Public : Tout public

Prix : 14.95€

La critique culturebd

Note culturebd4.0

Scénario

4.0

Dessin

4.0

Le Fulgur, sous-marin proche du Nautilus, parcourt les profondeurs pour retrouver l’épave d’un navire chargé d’or. Après un violent caprice de la nature, il se retrouve coincé dans une immense cavité à des centaines de mètres sous l’eau. L’équipage n’aura désormais qu’un seul but : rejoindre la surface coûte que coûte. L’aventure fantastique du Fulgur continue de plus belle dans une atmosphère chargée d’émotions.

Le Fulgur, bijou technologique du début du XXe siècle, est aux prises avec un monstre marin géant. Comme l’attaque de cette créature pourrait condamner le vaisseau, Prosper décide de jouer le tout pour le tout en tentant d’harponner l’animal...

Une fois que le premier tome avait planté le décor, la gageure de ce deuxième opus était de nous tenir en haleine avec un seul enjeu : regagner la surface. Christophe Bec relève le défi avec maestria en réservant plusieurs surprises crédibles et extraordinaires aux protagonistes. Cerise sur le gâteau du suspense, il prend le temps de faire osciller les personnages entre le désespoir et l’euphorie lors de moments plus calmes particulièrement bien placés dans le récit. Ce travail ciselé fait ressentir une réelle empathie avec cet équipage perdu, qui fait vivre pleinement le rythme de ces aléas émotionnels.

Avec son côté résolument 1900, le trait de Dejan Nenadov nous plonge littéralement au sein de l’équipage, en soulignant les pensées de chacun. Imposant, le Fulgur bénéficie toujours d’un traitement détaillé, dont les emprunts à l’univers de Jules Verne sont très réussis.

Les survivants des ténèbres prolonge la fabuleuse aventure du Fulgur, et donne envie de découvrir de nouveaux mondes perdus.

Pour aller plus loin

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants