icône accueil culturebdicône accueil over culturebd

Suivez la communauté culturebd

culturebd - La culture a son image

Commissaire Kouamé - T1 : Un si joli jardin

couverture de l'album Un si joli jardin

Série : Commissaire KouaméTome : 1/1Éditeur : Gallimard Jeunesse

Scénario : Marguerite AbouetDessin : Donatien Mary

Genres : Humour

Public : À partir de 12 ans

Prix : 20.00€

La critique culturebd

Note culturebd3.5

Scénario

5.0

Dessin

3.0

À peine vient-il d’être nommé à la tête de la police par le ministre de l’intérieur ivoirien, que le commissaire Marius Kouamé va devoir se pencher sur l’assassinat d’un illustre magistrat dans un sordide hôtel de passe d’Abdidjan. Flanqué de son second, Arsène, il démarre l’enquête sur les chapeaux de roues. Marguerite Abouet se lance dans un polar déjanté avec cette première histoire troussée de main de maître.

On retrouve dans cet album tout ce qui faisait la saveur de Aya de Yopougon qui, en six tomes, nous a familiarisés avec les us et coutumes contemporaines de la Côte d’Ivoire. On ne s’étonnera pas des méthodes policières en pratique là-bas qui, ici, soulèveraient des tempêtes d’indignations diverses. Mais le fait est que, tout déterminé à faire la lumière sur ce crime, Marius Kouamé s’avère on ne peut plus efficace, au risque de se faire limoger lorsque l’enquête en viendra à inquiéter des gens bien en vue du pouvoir. Parallèlement à ses investigations, on découvre aussi le versant privé du commissaire qui gère sa vie familiale en époux et bon père attentionné.

Marguerite Abouet signe un polar mené à toute berzingue, sans le moindre temps mort. Son humour digne d’un Chester Himes et de ses deux héros, flics à Harlem, ajoute un plus indéniable à son intrigue. Sa vision offre une vue en coupe de la société ivoirienne actuelle, avec une galerie de personnages évoluant des quartiers interlopes de la capitale jusqu’aux zones résidentielles les plus huppées.

L’amateur de beaux dessins aura peut-être un peu de mal à s’acclimater au trait hâtif et donc inégal de Donatien Mary mais force est de constater qu’en dépit de certaines faiblesses, cela fonctionne plutôt bien avec un découpage qui colle parfaitement au tempo du récit. On est curieux de voir la prochaine enquête de ce singulier commissaire, haut en couleur !

Pour aller plus loin

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants