culturebd - La culture a son image

Aubépine - T2 : Le Renard furax

couverture de l'album Le Renard furax

Série : AubépineTome : 2/2Éditeur : Dupuis

Scénario : Thom PicoDessin : Mlle Karensac

Genres : Aventure, Humour

Public : Tout public

Prix : 9.90€

ma collection
ma wishlist
série

La critique culturebd

Note culturebd 5.0

Scénario

5.0

Dessin

5.0

Avant d’affronter le blizzard hivernal, il est grand temps de s’emmitoufler entre les pages du Renard furax, deuxième tome de la série Aubépine. Thom Pico et Karensac unissent à merveille leurs talents pour donner à l’automne de belles couleurs !

La rentrée des classes ne sonne pas la fin des ennuis pour Aubépine. Alors que sa mère s’absente pendant deux semaines, la fillette fuit l’ennui pour s’aventurer dans la montagne. Dans son escapade avec son chien Pelade, elle remarque que le temps s’accélère de part et d’autre de la vallée et il se peut que ce soit de sa faute. Depuis ses aventures avec le Génie saligaud, une faille s’est installée dans la réalité et empêche la vieille bergère de remettre la Couronne des cimes au roi de l’Automne, un renard revanchard.

Or sans couronne, impossible de calmer sa colère et de maintenir le sortilège qui emprisonne une force redoutable. Face à cette nouvelle aventure, Aubépine ne devra pas seulement braver la valse de feuilles mortes, ni les tête-à-tête gênants avec son père. L’héroïne se confronte au déséquilibre de l’univers, bon symbole de l’instabilité écologique qui fait de plus en plus écho à notre actualité. Avec Le renard furax, Thom Pico réussit le défi d’aborder la thématique avec un ton léger, truffé de magie et de dialogues hilarants.

Le décor de l’automne se prête bien à la fantaisie de l’aventure offrant une occasion à Karensac de déployer son imagination. Son trait, toujours aussi doux et inventif, conserve à merveille l’espièglerie d’Aubépine, tout en élargissant sa galerie de personnages. Bien qu’il soit un adversaire redoutable, le renard furax attendrit même avec son adorable bouille renfrognée, tandis que son armée de Chevaliers Châtaignes apporte une belle dose d’humour à l’album.

Le renard furax est une belle suite aux aventures d’Aubépine, qui réserve d’autres mystères que la vallée n’a pas encore révélés.

Pour aller plus loin

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants