culturebd - La culture a son image

5 Mondes - T2 : Le Prince de Cobalt

couverture de l'album Le Prince de Cobalt

Série : 5 MondesTome : 2/2Éditeur : Gallimard

Scénario : Mark Siegel, Alexis SiegelDessin : Xanthe Bouma, Matt Rockefeller, Boya Sun

Genres : Heroic fantasy

Public : De 9 à 15 ans

Prix : 19.90€

ma collection
ma wishlist
série

La critique culturebd

Note culturebd 4.5

Scénario

4.0

Dessin

5.0

Les 5 Mondes n’ont pas fini de remuer sous la menace du climat et des conflits politiques, surtout quand trois adolescents s’en mêlent. Dans Le Prince de Cobalt, ce space opera jeunesse ne faiblit pas en suspense et en adrénaline.

Oona Lee, An Tzu et Jax Armboy sont dans la panade. Depuis qu’ils ont rallumé le phare de Mon Domani, le désastre climatique et politique qui gronde sur les 5 Mondes ne semble pas s’atténuer. Mais même en cavale, le jeune trio compte rallumer les phares un par un.

Prochaine escale : la Lune des Tokis, leurs principaux ennemis, prétexte pour retrouver Jessa, la sœur d’Oona au service du Prince de Cobalt. Le souverain des Tokis a déjà fait main basse sur les os de la Grande Reine, qui renferment une force maléfique. Quel dessein lui inspire ce butin ? Oona et ses acolytes comptent bien le découvrir.

Ce nouveau rebondissement approfondit l’intrigue de cette saga fleuve. Croyances ancestrales et magie futuriste s’entremêlent toujours à merveille dans ce second volet. Ainsi ressortent les jeux de pouvoir et les craintes environnementales qui se jouent page après page. Un bon fond scénaristique renforcé par des questionnements sur la solidarité, les liens familiaux et la quête identitaire. Entre les courses-poursuite et les combats, Mark et Alexis Siegel ont su donner à cette expédition spatiale des allures de quête initiatique sans se dérober aux codes graphiques de la science-fiction.

Car quand il s’agit d’insuffler un vent de pep's et de merveilleux aux 5 Mondes, le trio Xanthe Bouma, Matt Rockfeller et Boya Sun répond toujours présent ! Et les dessinateurs ne déçoivent pas en livrant dans ce tome des paysages plus époustouflants et des créatures plus pittoresques.

Tant d’éléments qui donnent au Prince de Cobalt une fin spectaculaire, tout en nous laissant envisager une suite plus haletante encore...

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants