culturebd - La culture a son image

Happy slapping

Partagez et donnez votre avis

Critiques Presse

Note moyenne : 3.6 pour 4 critiques presse

Attention, chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barème de culturebd de 1 à 5 étoiles.

4 Critiques Presse

note de la critique

Un tueur traque le nouveau propriétaire d'un téléphone portable qui a servi à un happy slapping : le film d'un tabassage à mort d'une clocharde. Un tragique thriller social, impeccablement asséné.

note de la critique

À la recherche du père perdu

Une jeune femme recherche son père, un musicien qu’elle a longtemps cru mort et qui serait devenu SDF. Travaillant pour le Samu social, elle interroge certains sans-abri et est sur le point de retrouver son géniteur. Ce dernier est témoin d’un assassinat commis par des jeunes de la haute société parisienne et il entre en possession du portable de l’un d’entre eux. Tirée d’un roman de Marc Villard (Bird) adapté par l’auteur, cette bande dessinée joue sur ce qui, au départ, pourrait être un paradoxe : un trait proche de la fameuse Ligne claire qui - au contact du roman [...]

note de la critique

Ayant vécu des années de galère entre la drogue et la prostitution, Cécile a retrouvé un certain équilibre en travaillant pour le SAMU social. Ce choix de carrière n’est pas sans arrière-pensée, en effet, elle est à la recherche de son père, disparu depuis des lustres. Le meurtre gratuit d’un SDF les fera se retrouver, pour le meilleur ou pour le pire ? La plongée dans le monde des SDF parisiens que propose Marc Villard est marquée par un réalisme tragique des plus effrayants. Happy Slapping est à classer dans la grande tradition du roman noir français. Au milieu de [...]

note de la critique

Voici une histoire bien ancrée dans notre époque où les actes les plus affreux sont filmés et diffusés sur le net. Marc Villard a adapté son propre polar "Bird" pour cet album. Jean-Philippe Peyraud l'a illustré en noir et blanc sans doute pour mieux appuyer sur les contrastes entre humanité des aidants et lâcheté de la majorité ou entre don de soi et pourrissement par le fric… Quelques vrais salauds traversent cette histoire mais surtout beaucoup de paumés à commencer par l'héroïne. Je crois que je vais essayer de trouver le polar inspirateur de l'album!

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants