culturebd - La culture a son image

L'épouse Yéménite

couverture de l'album L'épouse Yéménite

Éditeur : Des ronds dans l'O

Scénario : Laura Silvia BattagliaDessin : Paola Cannatella

Collection : Un roman graphique

Genres : Documentaire BD

Public : A partir de 18 ans

Prix : 18.00€

ma collection
ma wishlist

La critique culturebd

Note culturebd 4.0

Scénario

4.0

Dessin

4.0

Avec L’épouse Yéménite, Laura Silvia Battaglia et la dessinatrice Paola Cannatella livrent un roman graphique teinté d’humanité et de tolérance. Un voyage au cœur du Yémen vu par le prisme d’une reporter passionnée. Une ode philanthropique sincère à la tolérance et au vivre ensemble.

Depuis Milan, Laura, journaliste, revient sur son expérience au Yémen en 2012, lorsqu’elle était à Sanaa pour étudier l’arabe avant que le pays ne plonge dans la guerre civile entre les rebelles chiites et le gouvernement. Le temps d’un flashback de 125 pages, le lecteur pénètre avec elle au cœur de la culture yéménite. On en découvre les richesses et les mœurs, du rite du mariage au port du niquab, en passant par sa rencontre et ses discussions théologiques avec un Cheik. Du Yémen la journaliste reporte aussi les tourments : le trafic d’enfants, les attaques de drone ou terroristes, le poids des traditions… à travers des témoignages poignants qu’elle a recueillis.

Didactique sans chercher à l’être, l’ouvrage permet de démêler les clichés de la réalité du Yémen, entre désir de modernité et tradition. Le dessin, contemporain et minutieux, place le lecteur au milieu de superbes décors dont il détaille l’architecture des rues, les tenues mais aussi les intérieurs… Les visages ronds et les grands yeux des personnages leur confèrent une sympathie naturelle. Et si le trait est épais et le jeu de couleurs s’articule uniquement autour de trois couleurs dominantes, celles-ci sont tranchées, offrant un contraste très agréable à l’oeil.

Laura Silvia Battaglia signe ici un roman graphique à la fois passionnant et poignant. Elle y réussit le tour de force de transmettre sa vision d’un pays et d’une culture qui l’ont profondément marquée.

Pour aller plus loin

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants