culturebd - La culture a son image

Morgane

Partagez et donnez votre avis

Critiques Presse

Note moyenne : 4.1 pour 4 critiques presse

Attention, chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barème de culturebd de 1 à 5 étoiles.

4 Critiques Presse

note de la critique

Et si tout ce que vous pensiez savoir sur le mythe arthurien était totalement faux, fruit du désir perverti d’un magicien fou, tyrannique et inquisiteur ? Les brillants Simon Kansara et Stéphane Fert opposent, avec talent, la magie de la nature à la folie des hommes dans cette réappropriation d’un des plus grands mythes de l’humanité.

note de la critique

« Sœur ou demi-sœur d’Arthur… selon les temps, fée d’Avalon ou sorcière du Val sans Retour… au gré de l’humeur de mes hagiographes, ou bien encore récipiendaire d’une grande lignée de magiciennes, je suis le bien puis le mal, je suis fille de Tintagel, je suis Morgane ! Après Geoffroy de Monmouth, Chrétien de Troyes… et tant d’autres, voici que Stéphane Fert et Simon Kansara se penchent, eux aussi, sur cette destinée ô combien singulière que fût la mienne ! Allez savoir pourquoi le commun des mortels ne retient de moi que ma part d’ombre. Faut-il [...]

note de la critique

Le mythe arthurien, ou plutôt les mythes tellement il y a eu de réécritures, a présenté Morgane de façon positive au début puis négative après. Ici, on ne peut pas dire qu'elle soit vraiment sympathique. Elle est dévorée d'ambition, jalouse de son frère Arthur et plutôt manipulatrice, ainsi que cruelle à l'occasion. Mais quelle femme! Digne d'être un modèle pour son indépendance, son ambition (côté positif là!), son anticonformisme. Je reconnais avoir eu un peu de mal avec les graphismes et couleurs de Stéphane Fert au début. Mal qui s'est transformé en [...]

note de la critique

Morgane doit hériter du trône de Bretagne... Mais c'est son demi-frère Arthur qui lui chipe la place. Elle se venge donc avec toute la fourberie que lui a inculqué Merlin. Une relecture moderne et rafraîchissante de la légende arthurienne.

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants